Vladimir Petkovic: «Créer une dynamique d’entrée»

FootballLe sélectionneur espère très bien commencer la campagne de qualifications pour l’Euro 2020, samedi en Géorgie et mardi à Bâle contre le Danemark.

Le sélectionneur de la Nati est serein avant le déplacement en Géorgie.

Le sélectionneur de la Nati est serein avant le déplacement en Géorgie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vladimir Petkovic n’a pas passé tout l’hiver à regarder en boucle le succès 5-2 contre la Belgique de novembre 2018 et à s’en féliciter. «On l’a visionné deux ou trois fois avec le staff, à des fins techniques», sourit le sélectionneur de l’équipe de Suisse, qui n’est pas exactement le genre à se vanter de ses exploits. Oui, la Suisse a dynamité la Belgique et a impressionné l’Europe, mais ce match est déjà du passé. «De la neige d’hier», a imagé «Vlado», qui a cependant concédé que cette «nuit magique» de Lucerne pouvait apporter de la confiance et un certain élan à l’équipe de Suisse.

Elle en aura besoin, d’ailleurs, avec cette double confrontation compliquée qui arrive dès le début de cette année 2019. La Suisse entamera en effet sa campagne de qualifications pour l’Euro 2020 avec un déplacement piège samedi en Géorgie et avec la réception du Danemark à Bâle. «Il y a une grande différence entre bien et mal commencer, a prévenu le sélectionneur. Des bons résultats en amènent d’autres, ils créent une dynamique positive. On veut imiter ce qu’on a fait lors de la campagne qualificative pour la Coupe du monde en Russie, en gagnant tout de suite.» Sur la route de Nijni Novgorod et Rostov-sur-le-Don, la Suisse avait battu le Portugal dès le premier match et créé cette fameuse «dynamique positive» autour de l’équipe.

Redoutables malgré l'absence du prodige Chakvetadze

Mais rien ne sera facile, évidemment, dans le chaudron de Tbilissi face à une Géorgie en pleine confiance. C’est peu dire que Vladimir Petkovic se méfie énormément de ce déplacement. «On parlera du Danemark après. Pour l’instant, on se concentre sur la Géorgie. On va affronter une équipe en confiance, qui a gagné cinq de ses six matches en Ligue des Nations, avec un match nul. Ils ont un style russe, mais aussi un peu brésilien dans l’idée. Ils veulent toujours jouer, apporter de la créativité et de la technique. A la maison, devant 50'000 ou 60'000 spectateurs, ils cherchent constamment à produire du jeu, ils jouent avec beaucoup de fierté. Nous sommes favoris, mais nous devons faire très attention.» Même si la Géorgie sera privée de son prodige Giorgi Chakvetadze, blessé, elle se présentera avec des joueurs habitués à la Champions League comme Solomon Kverkelia (Lokomotiv Moscou) ou Jano Ananidze (Krylia Sovetov Samara, ex-Spartak Moscou).

La Suisse a quelques soucis en attaque, dont la blessure de Haris Seferovic bien sûr. «Je lui souhaite un bon rétablissement et il va nous manquer, mais on a un système de jeu qui fait qu’aucun joueur n’est indispensable au point de déstabiliser l’équipe», a joliment répondu le sélectionneur. Même le manque de temps de jeu de Xherdan Shaqiri à Liverpool n’a pas non plus inquiété Vladimir Petkovic. «De ce que j’en sais, il n’y a aucune raison objective au fait qu’il ne joue plus. Ce sont des choses qui arrivent dans les très grands clubs», a évacué le Mister, pour qui «XS» est toujours un élément central.

Mbabu de piquet

L’absence de Kevin Mbabu, annoncé convalescent mais titulaire avec YB face à Bâle dimanche, a été justifiée en ces termes par le sélectionneur: «Lorsque j’ai annoncé la liste vendredi, il n’avait effectué aucun entraînement collectif avec YB. Il a joué dimanche, c’est vrai, mais on a vu qu’il manque encore quelque chose. J’ai pris les 23 joueurs les meilleurs et les plus en forme pour ces deux matches». Les deux candidats au poste de latéral droit sont Stephan Lichtsteiner et Michael Lang. A noter que Mbabu est de piquet. «S’il arrive quelque chose à un autre joueur, ce que je n’espère pas, je peux faire appel à lui», a confirmé Vladimir Petkovic.

L'arrivée des joueurs à Zurich

(nxp)

Créé: 18.03.2019, 16h16

Articles en relation

La Suisse dans un groupe abordable

Football La Nati affrontera le Danemark, l'Eire, la Géorgie et Gibraltar sur la route de l'Euro 2020. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.