Wanders quitte Berlin la tête haute

AthlétismeOffensif, Julien Wanders a terminé 8e du 5000 mètres des championnats d’Europe à Berlin samedi.

Le Suisse a dynamité ce 5000 mètres en attaquant à la mi-course.

Le Suisse a dynamité ce 5000 mètres en attaquant à la mi-course. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quatre jours après un 10 000 m qui l’avait laissé sur sa faim, plombé par la chaleur et dépité malgré un 7e rang honorable, Julien Wanders est sorti la tête haute de son 5000 m.

Débordé par plus fort et plus jeune que lui - le prodige norvégien de 17 ans Jakob Ingerbrigtsen, déjà titré la veille sur 1500 m! - le Genevois s’est classé 8e de l’épreuve au terme d’une course pugnace et bien plus aboutie. «Cette fois, j’ai joué ma carte et j’ai osé prendre des risques», analysait-il.

La passivité n’est pas dans la nature de Julien Wanders. C’est en retrouvant son esprit téméraire qu’il s’est remis en piste, stimulé sans doute aussi par la fraîcheur de la température. Après 3 km, selon un plan prémédité, il s’est permis le luxe de secouer un peloton qui pourtant ne lambinait pas.

«J’ai mis une cartouche. J’aurais même voulu tourner plus vite qu’en 62 secondes au tour. Seulement, je me suis refréné, il faut savoir se montrer réaliste. Je ne voulais pas griller mes chances.»

En définitive, le recordman suisse du semi-marathon ne concède qu’un regret. Son manque de réactivité dans la bousculade qui a déclenché l’emballage final, à 600 mètres du but. «Je n’ose pas encore assez m’imposer dans ce genre de situation. J’aurais dû jouer des coudes et c’est moi qui me fait éjecter! Ça m’a fait perdre de l’énergie et le contact avec la tête de la course. Ma foi, c’est le métier qui rentre.»

Créé: 11.08.2018, 21h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.