Les Warriors s'offrent un 9e succès consécutif

BasketballStephen Curry et Golden State se sont imposés à Washington et ont consolidé leur première place.

Stephen Curry et les Warriors ont fait la décision dans la raquette.

Stephen Curry et les Warriors ont fait la décision dans la raquette. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En visite jeudi dans la capitale fédérale américaine, Golden State a sorti le grand jeu pour battre Washington 126-118 grâce aux 38 points de Stephen Curry et s'offrir une neuvième victoire consécutive.

Après un premier quart-temps où les Wizards les ont empêchés de tirer à trois points (un tir primé réussi sur seulement six tentés), leur grande spécialité, ils ont changé de tactique et privilégié le combat dans la raquette. Et même dans ce registre, les double-champions NBA en titre sont sans rivaux: ils ont marqué 70 de leurs 126 points de l'intérieur grâce à Curry, mais aussi à leur pivot DeMarcus Cousins (17 pts), qui a déjà pris ses aises pour son troisième match après un an d'absence sur blessure (rupture d'un tendon d'Achille).

Les Warriors flirtent avec la perfection depuis le début de l'année. Après une défaite cruelle contre Houston (115-114 après prolongation) pour débuter 2019, ils ont enchaîné neuf succès, dont six à l'extérieur, ce qui leur a permis de consolider leur première place au classement de la conférence Ouest (34 v-14 d).

Obama plutôt que Trump

«Gagner en déplacement, c'est important quand on essaie de créer une dynamique. C'est nécessaire pour remporter un titre», a insisté Curry, qui a dépassé les 30 points pour la quatrième fois sur les six derniers matchs.

La présence à Washington d'un champion en titre coïncide en temps normal avec une visite à la Maison Blanche, mais comme les Warriors avaient refusé de rencontrer Donald Trump en 2018, ils n'ont pas reçu cette année d'invitation, sans surprise. A la place, certains joueurs, dont Curry, Durant et Draymond Green, ont rencontré l'ancien président des Etats-Unis Barack Obama.

A Oklahoma City, Russell Westbrook avait à coeur de briller après avoir été écarté de la liste des dix titulaires pour le prestigieux All Star Game du 17 février, dévoilée peu avant. Il n'a eu besoin que de vingt minutes de jeu pour s'offrir son 15e «triple double» de la saison - le 119e de sa carrière - lors de victoire de son équipe face à La Nouvelle-Orléans (122-116). Le Thunder est 3e à l'Ouest (30 v-18 d).

NBA. Les résultats de jeudi: Washington - Golden State 118-126. Los Angeles Lakers - Minnesota 105-120. Phoenix - Portland 106-120. Oklahoma City - La Nouvelle-Orléans 122-116.

(AFP/nxp)

Créé: 25.01.2019, 07h46

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.