Xherdan Shaqiri, la métamorphose

FootballL’international suisse s’est fait une place à Liverpool, qui joue son avenir européen ce mardi soir face à Naples.

Xherdan Shaqiri est devenu un tout autre joueur sous la direction de Jürgen Klopp à Liverpool.

Xherdan Shaqiri est devenu un tout autre joueur sous la direction de Jürgen Klopp à Liverpool. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq. C’est le total de titularisations consécutives sur lequel couche Xherdan Shaqiri en championnat. Avec, à chaque fois, une victoire à la clé pour Liverpool et, désormais, une position de leader de Premier League avec un point d’avance sur Manchester City.

La relation de cause à effet entre les présences de «XS» au coup d’envoi et les résultats des Reds ne tient évidemment pas. En Angleterre, Jürgen Klopp et ses hommes impressionnent depuis le début de la saison (13 succès, 3 nuls, 0 défaite). Mais force est de constater que les prestations de l’international suisse sont en train de faire taire les mauvaises langues. Celles qui l'été dernier prédisaient un flop, que ce soit pour le club, avec l’achat d’un milieu offensif certes capable de fulgurances mais au rendement et aux efforts trop inconstants pour ce niveau, ou pour Shaqiri, voué à se contenter des miettes et à un statut de joueur de rotation derrière un trio d’attaque inamovible.

Cinq mois plus tard, les 15 millions d’euros investis par Liverpool – un risque à la base très faible, au passage – en valent largement le coup. Non seulement parce que le «Shaq» s’est montré décisif à plusieurs reprises, en témoignent ses 3 buts et 3 passes décisives en 16 apparitions (9 titularisations) toutes compétitions confondues. Mais surtout parce qu’il semble aujourd’hui faire office de solution crédible et efficace aux yeux de Jürgen Klopp, à mi-terrain comme sur le front de l’attaque. C’est peu dire, quand on connaît les exigences du technicien allemand sur le plan tactique, notamment sans le ballon.

«Il court comme jamais»

«Shaqiri est devenu un joueur complètement différent, observe l’ancien défenseur de Liverpool Stéphane Henchoz. On savait qu’il avait des qualités et du potentiel. Mais là, en plus de déstabiliser régulièrement les arrière-gardes adverses avec ses changements de rythme, sa vision du jeu et ses aptitudes techniques, il tacle, il court comme jamais (ndlr: 11,5 km le 20 octobre dernier face à Huddersfield, son record en Premier League). Il fait tout ce qu’il ne faisait pas avant. J’ai l’impression qu’il a mûri, qu’il a compris que ce qu’il se contentait de produire au Bayern ou à l’Inter ne suffisait pas pour le top niveau. Il semble avoir appris de ses erreurs. Klopp l’a-t-il aidé? Probablement.»

Depuis un mois, «XS» a été absent du onze de base de Liverpool à une reprise seulement, contre le Paris Saint-Germain. C’est du reste ce qu’il manque encore sur la fiche de Shaqiri cette saison: une titularisation dans un grand match, où l’entraîneur des Reds a jusqu’ici eu tendance à consolider son milieu de terrain et n’aligner que trois joueurs au profil offensif.

Nouvelle configuration

Ce sera peut-être pour ce mardi soir à Anfield, où le finaliste de la dernière Ligue des champions devra vraisemblement s’imposer avec deux buts d’écart face à Naples pour éviter l’élimination dès la phase de poules. Au regard de la situation, Jürgen Klopp pourrait être tenté de reconduire la formule qu’il adopte depuis quelque temps en Premier League, celle qui profite au «Shaq» sur le côté droit, avec Roberto Firmino en soutien de l'avant-centre Mohamed Salah (et sans doute Sadio Mané à gauche).

«Plus que profitable à Shaqiri, cette configuration est à mon sens permise par l’assurance qu’il représente sur le flanc droit. Si Shaqiri n’était pas bon, Klopp ne composerait pas ainsi, avance Stéphane Henchoz. Sera-t-il titulaire contre Naples? Le coach peut aussi penser qu’il aura besoin d’un joueur capable de sortir du banc pour changer le cours du match.»

Si tel est le pire des scénarios promis au «Shaq», cela en dit long sur sa métamorphose. (nxp)

Créé: 10.12.2018, 19h07

Articles en relation

Comment l’Inter a joué avec Shaqiri pour dribbler l’UEFA

Football Le Matin Dimanche L’accord entre le club italien et le Bayern Munich devait permettre de contourner le fair-play financier. L’opération a tourné court et a précipité le transfert de l’attaquant suisse en Angleterre. Plus...

Il faudra zapper pour voir Shaqiri

Droits TV Le rachat des droits du championnat d’Angleterre par Canal+ aura des conséquences pour les téléspectateurs suisses. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.