Young Boys et Lugano n'ont pas été vernis

FootballLes adversaires des deux clubs suisses ont été désignés, vendredi, lors du tirage des groupes l'Europa League.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le tirage au sort de l'Europa League n'a guère été favorable pour les deux clubs suisses engagés. Tant Young Boys que Lugano ont hérité d'adversaires pas très attractifs, venant quasi exclusivement des pays de l'est.

Les Bernois mettront ainsi résolument le cap à l'est dans le groupe B. Ils se mesureront au Dynamo Kiev, au Partizan Belgrade et aux Albanais de Skenderbeu. Ironie du tirage, ils retrouveront les Ukrainiens de Kiev, contre qui ils s'étaient qualifiés au 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, avant d'échouer en barrage contre le CSKA Moscou.

Quant aux Tessinois, ils ont été versés dans le groupe G. Ils y affronteront les Tchèques de Plzen, le Steaua Bucarest et les Israéliens d'Hapoel Beer Sheva. Pas de quoi susciter un enthousiasme débordant côté supporters...

Les grands noms qui auraient sans doute rempli les stades - AC Milan, Lyon, Arsenal ou encore la Lazio - ne fouleront donc pas les pelouses suisses cet automne.

Arsenal est tombé dans un groupe difficile avec Bate Borisov, Cologne et l'Etoile Rouge Belgrade, selon le tirage effectué à Monaco. L'AC Milan, autre favori de l'épreuve, a eu un tirage plus aisé avec l'Austria Vienne, Rijeka et l'AEK Athènes.

La finale aura lieu le 16 mai 2018 à Lyon et l'OL a hérité d'un gros client dans sa poule avec Everton, où est revenu cet été Wayne Rooney, l'ancien capitaine emblématique de Manchester United qui y avait été formé. L'Atalanta Bergame et Apollon Limassol complètent cette poule. (si/nxp)

Créé: 25.08.2017, 13h48

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.