Zoug renforce sa défense

Hockey sur glaceLe club de Suisse centrale a engagé lundi deux jeunes défenseurs suisses pour la suite de la saison.

Jesse Zgraggen (n°58) évoluait sous les couleurs d'Ambri-Piotta.

Jesse Zgraggen (n°58) évoluait sous les couleurs d'Ambri-Piotta. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Zoug remodèle sa défense. Et pour ce faire, le club de Suisse centrale a misé sur des joueurs dont le nom commence par un «Z», à savoir Jesse Zgraggen et Miro Zryd.

Zgraggen a 24 ans et joue actuellement à Ambri-Piotta. Il a grandi au Canada mais possède un passeport suisse. Solide défenseur défensif, il a démontré des qualités offensives cette saison avec cinq buts inscrits. Il a signé pour trois saisons à partir du prochain exercice.

Pour Miro Zryd, c'est un bail de deux ans avec l'EVZ. Assez discret au niveau des statistiques jusqu'à présent, l'arrière bernois de 23 ans semble avoir trouvé la bonne formule, comme l'attestent ses cinq points (2 buts) en 20 matches cette année avec les Langnau Tigers.

Réaction immédiate d'Ambri

Ambri n'aura pas mis longtemps à combler le départ de Jesse Zgraggen pour Zoug la saison prochaine. Le club léventin annonce avoir mis sous contrat pour trois ans le défenseur de Fribourg Gottéron, Lorenz Kienzle.

Après deux saisons seulement à la BCF Arena, le joueur de 29 ans formé aux GCK Lions retrouvera donc le Tessin où il a vécu de 2010 à 2016 avec le maillot de Lugano. En 23 parties cette saison, Kienzle compte 9 points dont deux buts. (ATS/nxp)

Créé: 20.11.2017, 13h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.