Akanji: «Favre est fort dans les détails»

FootballLe défenseur du Borussia Dortmund, qui a rejoint l’équipe de Suisse, évoque son travail avec son nouvel entraîneur en Bundesliga.

Manuel Akanji, 23 ans, défenseur international.

Manuel Akanji, 23 ans, défenseur international. Image: KEYSTONE / Melanie Duchene

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Fabian Schär n’ayant pas commencé un match de Premier League depuis le 26 août et Johan Djourou n’ayant pas été convoqué par Vladimir Petkovic pour ce rassemblement d’octobre de l’équipe de Suisse, Manuel Akanji prend encore un peu plus de poids dans l’arrière-garde helvétique. Le Zurichois de 23 ans (13 sélections) vit une ascension fulgurante tant en équipe nationale qu’en club, où il brille en ce début de saison avec le Borussia Dortmund. Mardi, il s’est assis quelques instants après le repas de midi pour commenter son actualité, et notamment ce que lui apporte Lucien Favre.

Avant l’été, le défenseur central avait indiqué «avoir entendu beaucoup de bonnes choses» sur son nouvel entraîneur, mais qu’il attendait afin de se faire une opinion par lui-même. L’évocation de ce souvenir récent le fait sourire. «C’est vrai, j’aime bien me faire mon propre avis. Ce que je constate, c’est qu’il est fort dans les détails. Il s’intéresse à chaque joueur et il nous fait tous progresser. Parfois, on effectue des exercices assez surprenants, comme des jonglages. Je n’en avais pas fait depuis les juniors!» sourit Akanji.

À l’aise à trois ou à quatre

En ce qui concerne le jeu à proprement parler, une des particularités de Manuel Akanji est qu’il se sent à l’aise aussi bien dans un système à trois qu’à quatre défenseurs, celui que préfère Lucien Favre en ce début de saison. «C’est un peu différent, bien sûr. En fait, à trois il y a un peu plus de réglages à faire avec le latéral, on doit bien communiquer. Ce qui est stimulant à trois, c’est qu’en tant que défenseur central, tu es plus amené à participer au jeu. Il faut trouver le bon moment pour avancer balle au pied dans le terrain, faire le geste juste dans la première relance», continue Manuel Akanji.

Le bon début de saison du Borussia Dortmund, leader de Bundesliga avec trois points d’avance sur Leipzig (2e) et quatre sur le Bayern Munich (6e), ouvre-t-il la porte à de nouvelles ambitions pour les Schwarzgelben? Le Zurichois sourit, on ne le prendra pas au piège avec cette question: «Je suis quelqu’un de très ambitieux, qui veut gagner des titres», se contente-t-il de répondre.

(24 heures)

Créé: 10.10.2018, 09h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.