Alain Rochat: «J'aime les défis»

FootballLe Vaudois rejoint le Lausanne-Sport. Il apportera sa qualité technique et son vécu dans le secteur défensif.

Alain Rochat amène à la Pontaise un riche bagage qui devrait contribuer à stabiliser la défense, un secteur qui a valu quelques tracas au LS la saison dernière.

Alain Rochat amène à la Pontaise un riche bagage qui devrait contribuer à stabiliser la défense, un secteur qui a valu quelques tracas au LS la saison dernière. Image: CHRISTIAN BRUN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«J’avais toujours laissé entendre qu’un retour en Suisse romande, et dans le canton de Vaud en particulier, me plairait bien. C’est aujourd’hui chose faite et je m’en réjouis vraiment.» Alors qu’il avait encore une année de contrat avec les Young Boys de Berne, Alain Rochat (34 ans) a répondu favorablement à la proposition du Lausanne-Sport. Le dernier obstacle administratif levé, le défenseur a signé un contrat d’un an, avec option pour une saison supplémentaire.

«Je vais entamer ma 19e saison comme professionnel. J’ai donc vu et vécu pas mal de choses dans ma carrière. J’apprécie la philosophie de jeu de l’équipe actuelle. Et je pense pouvoir apporter la petite dose d’expérience qui a parfois manqué ce printemps. Avec un néo-promu qui se nomme FC Zurich, la saison qui vient risque bien sûr d’être difficile, mais j’aime les défis et je suis prêt.»

Défenseur polyvalent, le gaucher de Grandson – où il s’est installé voilà plusieurs années – arrive avec sa qualité technique, bien sûr, mais aussi un vécu de plus de 350 matches en Super League, notamment couronnés par deux titres de champion de Suisse avec Zurich (2007 et 2009). Très attaché au canton de Vaud, Rochat s’apprête ainsi à boucler un périple entamé lors de la saison 1999/2000 avec Yverdon-Sport, alors entraîné par Lucien Favre.

Un coach et du potentiel
En débarquant à la Pontaise, il retrouve un coach qui, lui aussi, a des idées précises et bien affirmées. La présence de Fabio Celestini a d’ailleurs largement compté dans sa décision. «J’ai suivi de près le parcours du Lausanne-Sport, souligne Alain Rochat. Typiquement une équipe qui avait du talent et un certain potentiel, mais qui manquait de gestion dans les moments importants. Cela dit, si elle a sauvé sa place à l’arraché, elle n’a jamais paniqué».

A son retour en Suisse à l’été 2013, après trois années passées à Vancouver, en Major League Soccer nord-américaine, Alain Rochat espérait décrocher un titre avec Young Boys. «Au bout de quatre saisons à Berne, j’ai malheureusement dû admettre que Bâle était un peu trop fort», indique-t-il.

Avec le LS, il espère aussi vivre une belle aventure en Coupe de Suisse, compétition qui lui laisse pas mal de frustration. Sa seule finale, il l’avait en effet disputée avec… Yverdon, en 2001, conclue par une défaite face à Servette. Reste le doute qu’il est permis d’avoir s’agissant des performances physiques d’un joueur de 34 ans. «J’ai eu la chance d’aligner les matches avec YB et je me sens vraiment très bien», assure-t-il.

Ben Khalifa sur le départ
Par ailleurs, la piste qui mène Nassim Ben Khalifa vers Saint-Gall devrait se concrétiser ces prochaines heures. Encore sous contrat avec le LS, l’attaquant avait inscrit 9 buts en 23 matches la saison passée. (24 heures)

Créé: 19.06.2017, 20h11

Articles en relation

Alain Rochat au LS: encore un détail à régler

Football Prévue vendredi, l’arrivée à la Pontaise du défenseur des Young Boys ne devrait être que différée. Plus...

LS: Une première recrue nommée Alain Rochat

Football Selon nos informations, le club vaudois va officialiser l'engagement du défenseur de Young Boys vendredi après-midi. Plus...

Quel visage le LS aura-t-il la saison prochaine?

Football Un départ surprise (Diniz), un Ben Khalifa courtisé et des dossiers en suspens. Lausanne, qui a ciblé Rochat et Salvi, prépare son mercato. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dès la mi-septembre, le parking «longue durée» de la place Bellerive, à Lausanne, prisé des familles, ainsi que le P+R d'Ouchy seront payants les dimanches. Plus de mille places sont concernées. Paru le 22 août.
(Image: Bénédicte) Plus...