Passer au contenu principal

Ammann: «La saison à venir sera ni plus ni moins que celle de vérité»

Simon Ammann pourrait raccrocher ses skis dès ce printemps. A moins de boucler un exercice concluant. Il s’explique.

Simon Ammann se voit bien prolonger l’aventure jusqu’aux Jeux de Pyeongchang. Pour autant qu’il se sente d’attaque.
Simon Ammann se voit bien prolonger l’aventure jusqu’aux Jeux de Pyeongchang. Pour autant qu’il se sente d’attaque.
KEYSTONE

A 35 ans, Simon Ammann espère ne pas en rester là. Le quadruple champion olympique – deux médailles d’or à Salt Lake City en 2002 avant de doubler la mise à Vancouver en 2010 – est affirmatif: cette saison sera celle qui déterminera la suite ou la fin de sa carrière au plus haut niveau.

Quatorze ans après avoir été mis sous le feu des projecteurs dans l’Utah, celui qui se voyait alors affublé du surnom de «Harry Potter» a-t-il, encore aujourd’hui, de la magie à revendre? C’est toute la question qui se pose. Car dans un coin de sa tête, Simon Ammann n’a toujours pas oublié la terrifiante chute dont il a été victime à Bischofshofen, le 6 janvier 2015. Une chute qui l’a traumatisé et poussé à changer son telemark, préférant se poser dès lors avec la jambe droite en avant.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.