Passer au contenu principal

Anderson, Loïc de son prénom, pose ses valises à Nyon

Le club de Promotion League étoffe son effectif et recrute le fils de l'ancien buteur servettien Sonny Anderson.

Loïc, entouré par son père Sonny et Vartan Sirmakes, le président de Stade Nyonnais.
Loïc, entouré par son père Sonny et Vartan Sirmakes, le président de Stade Nyonnais.
DR

L’histoire veut que Paul-Annick Weiller la trouvât saumâtre. Lorsque le Brésilien débarqua à Cointrin pour renforcer Servette à l’orée de la saison 1992/93, l’attaquant du FC Guarani n’était pas celui que le président attendait. L’agent l’avait dupé. Le sourire lumineux de Sonny Anderson (21 ans) força pourtant l’adhésion du mécène alsacien. Magnanime, bienveillant, Weiller l’accueillit dans son effectif. Bien lui en prit.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.