Arbitrage vidéo: Infantino se dit «très confiant»

FootballGianni Infantino a jugé «réaliste» la mise en place de l'assistance vidéo à l'arbitrage qui serait mis en place pour la Coupe du monde 2018.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C'est notre but, mais évidemment, avant que nous puissions nous utiliser l'arbitrage vidéo (VAR) à la Coupe du monde 2018, il faudra que l'Ifab donne son feu vert en mars (2018)», a expliqué Infantino, présent en tant que représentant de la FIFA, jugeant l'objectif «réaliste après l'expérience de la Coupe du monde des clubs en décembre».

Le VAR «montre des signes encourageants», a estimé Infantino. «Les petits contretemps que nous avons pu constater sont liés au manque d'entraînement des arbitres. Ils pourront prendre les décisions bien plus vite quand ils seront habitués à l'utiliser», a continué le président de la FIFA. «Cette année, nous allons le tester avec tous les arbitres candidats pour la Coupe du monde. Nous allons organiser deux séminaires pour les entraîner», a-t-il dit.

«Je suis très confiant. La chose positive avec le VAR, c'est qu'il n'y a pas de chose négative», a conclu le dirigeant sur le sujet de l'arbitrage vidéo. Lors de sa réunion à Wembley, le Board a aussi autorisé les fédérations nationales à agrémenter le carton jaune d'une exclusion temporaire chez les amateurs, le handisport et dans les catégories de jeunes.

Par ailleurs, le Board s'est mis d'accord pour tenter d'améliorer le comportement des joueurs, en cherchant notamment à renforcer le rôle du capitaine. L'Ifab est constitué de la FIFA (quatre voix) et des fédérations anglaise, galloise, nord-irlandaise et écossaise (une voix chacun). Les décisions doivent être prises à la majorité des trois-quarts. (ats/nxp)

Créé: 03.03.2017, 20h33

Articles en relation

«Dessiner la Coupe du monde du 21e siècle»

Gianni Infantino Le président de la FIFA Gianni Infantino a donné une conférence de presse, après l'adoption du Mondial à 48 équipes. Plus...

Infantino: l'arbitrage vidéo «doit être peaufiné»

Football Le patron la FIFA a admis que le système n'était pas encore point et qu'il allait être amélioré pour la prochaine Coupe du monde. Plus...

Blatter déplore le «manque de respect» d'Infantino

Football Le président déchu de la FIFA accuse son successeur de lui avoir «manqué de respect», dans une interview à la BBC. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.