City et Arsenal trébuchent, Leicester prend la tête

Football - Championnat d'AngleterreLes Citizens ont perdu 1-4 contre Liverpool et les Gunners se sont inclinés 2-1 face à West Bromwich.

C'est Jamie Vardy (à g.) qui a ouvert le score à Newcastle pour Leicester, qui pointe en tête du championnat, en attendant les autres résultats de cette 13e journée.

C'est Jamie Vardy (à g.) qui a ouvert le score à Newcastle pour Leicester, qui pointe en tête du championnat, en attendant les autres résultats de cette 13e journée.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Manchester City et Arsenal, ex-leaders, ont tous les deux trébuché samedi respectivement contre Liverpool (1-4) et West Bromwich (2-1), permettant ainsi à Manchester United de se hisser à la 2e place et, surtout, au surprenant Leicester de prendre la tête, après 13 journées de Premier League. Battus une seule fois depuis août, les hommes de Claudio Ranieri n'ont fait qu'une bouchée de Newcastle (3-0) et, avec 28 points, ils dominent désormais le Royaume.

Les Gunners, désormais 4e, ont eu tout faux contre West Bromwich Albion (12e), alors qu'ils avaient pourtant ouvert le score grâce au 7e but de Giroud.

Mais deux buts encaissés en cinq minutes avant la pause ont tout réduit à néant. L'un des deux à même été marqué, contre son camp, par Arteta, qui avait remplacé dès la 11e minute Coquelin avant de se blesser lui-même et laisser sa place à Flamini. Enfin, comble de malédiction, Cazorla a glissé en fin de match et laissé passer l'occasion d'égaliser sur penalty (84e).

Autant dire que ce n'est pas une bonne préparation pour Arsenal avant un match européen mardi contre Zagreb à quitte ou double, alors que son entre-jeu ressemble déjà à du gruyère.

City s'effondre

Les Citizens ont été punis chez eux par les Reds, emmenés par un extraordinaire Coutinho qui leur a permis de mener 3-0 au bout de 32 minutes en provoquant le but contre-son-camp de Mangala, en inscrivant lui-même le 2e et en offrant à Firmino sa 1re réalisation pour Liverpool. Skrtel a clos le score en fin de match.

La deuxième victoire de Jürgen Klopp en cinq matches depuis son arrivée, la première des Reds à l'Etihad depuis 2008, va faire le plus grand bien à l'Allemand et son équipe, 9e à six points de son adversaire.

En face, après sept matches d'absence, Agüero a retrouvé le chemin des filets avant la pause. Sans Kompany, la défense a été catastrophique et la série de neuf matches sans défaite des Mancuniens, déjà freinés par Aston Villa avant la trêve internationale, s'arrête là.

ManU et Leicester en profitent

Le revers d'Aresenal, qui intervient après une série de six matches sans défaites, fait donc les affaires de Manchester United et de Leicester. Avec 28 points, un de plus que les Red Devils (2), les hommes de Claudio Ranieri sont désormais leader du championnat.

Ils peuvent pour cela remercier leur buteur Vardy qui, en ouvrant le score pour la victoire à Newcastle (3-0), a rejoint l'ancienne star de Manchester United Ruud van Nistelrooy dans l'histoire de la Premier League avec au moins un but marqué en dix matches d'affilée. Le meilleur buteur actuel compte même 13 réalisations.

Sans Rooney ni Martial blessés, les Red Devils n'ont pas les mêmes facilités offensives en ce moment, mais cela ne les a pas empêchés, à Watford, d'enchaîner un 8e match sans défaite (2-1).

Leur victoire s'est toutefois dessinée à l'arraché dans les arrêts de jeu avec un but contre-son-camp de Deeney qui pensait pourtant que son égalisation trois minutes plus tôt grâce à un penalty sévère, le premier but encaissé par De Gea depuis 641 minutes, serait synonyme de nul. En début de match, Depay avait au préalable inscrit son 2e but cette saison.

Chelsea se reprend

Dans les rangs de Chelsea, c'est Costa qui, après six matches sans but, s'est remis dans le sens de la marche en même temps que son équipe en ouvrant la marque après l'heure de jeu contre Norwich. Le score n'a ensuite plus bougé et les Blues ont ainsi remporté la mise 1-0. De retour sur le banc après sa suspension, Jose Mourinho n'avait pourtant pas vu jusque-là les siens respirer la sérénité.

Avec deux matches contre Tel-Aviv puis Tottenham, la semaine qui commence pour les Londoniens sera décisive s'ils veulent amorcer l'idée d'un redressement durable d'ici Noël. (afp/nxp)

Créé: 21.11.2015, 19h20

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.