Le Rallye du Valais s'offre une légende

AutomobilismeLe roi du drift, le Californien Ken Block, s'éclatera sur les routes du Vieux-Pays. Les organisateurs promettent une 60e édition festive.

Ken Block lors du Rallye d'Espagne en octobre dernier.

Ken Block lors du Rallye d'Espagne en octobre dernier. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dernière manche du championnat suisse, mais aussi de la FIA ERT, entre autres catégories, le Rallye International du Valais (RIV) 2019 se disputera du 17 au 19 octobre. Il fait déjà parler de lui en marge de sa 60e édition.

Le comité d'organisation piloté par Cédric Borboën a en effet confirmé, mardi matin en conférence de presse à Martigny, la présence de Ken Block, véritable légende du sport automobile américain. Ou comment lancer de la meilleure des manières une édition anniversaire.

L'homme d'affaires californien – plus actif que jamais à 52 ans – s'est forgé une réputation dans le monde entier en transformant en or tout ce qu'il touche. Ou presque. Dans le sport automobile et ses multiples facettes, mais aussi en motocross et en snowboard (participation au X Games). Ses marques de fabrique? L'équilibrisme, les extrêmes!

Non content de ses 27 podiums, dont 15 victoires, en championnat américain des rallyes, Ken Block s'est rendu célèbre dans le monde entier en tournant des vidéos dans les endroits les plus improbables, citadins si possible, rugissements de moteurs, crissements de pneus et furieux drifts – sa spécialité – à l'appui. Son gymkhana dans les rues de San Francisco a été visionné plus de 100 millions de fois sur YouTube!

Le bitume et la terre valaisanne constitueront sans nul doute un terrain d'expression privilégié pour ce «fou» du volant. Pour peu que la neige s'invite en prime sur quelques fameuses spéciales du Vieux-Pays…

Le RIV 2019 sera également placé sous le signe de la convivialité. «En bon jubilaire, et selon la tradition valaisanne, il en aura même le goût de la fête», peut-on d'ailleurs lire dans le communiqué officiel. Cette volonté de «marquer le coup», Cédric Borboën dixit, passera aussi par la «résurrection» de deux spéciales en nocturne et par une foule d'animations en phase avec la philosophie des organisateurs et le «trend» du moment.

Pour aborder sa prochaine décennie, le Rallye du Valais serait, de l'aveu même de ses dirigeants, «le plus heureux des sexagénaires s'il pouvait élargir son audience et sensibiliser les profanes au sport automobile».

(nxp)

Créé: 26.03.2019, 11h45

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.