Orlando «Magic» au pays des Lakers

BasketSurprise en NBA: Orlando, plein de culot et de talent, s'est offert le scalp des Lakers de LeBron James, qui restaient pourtant sur neuf victoires. 18 rebonds pour Capela dans la défaite de Houston.

Aaron Gordon s'est bien amusé.

Aaron Gordon s'est bien amusé. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?


Fin de série pour les Lakers

La dixième victoire de rang des Lakers n'a pas eu lieu. Le Magic s'est imposé à l'arraché (119-118) grâce au sang froid remarquable du meneur Marquelle Fultz (21 pts, 11 rbds, 10 passes), auteur de deux derniers paniers en se jouant de Javale McGee et LeBron James (19 pts, 19 passes) qui pensait avoir fait le plus dur quelques secondes plus tôt à trois points.

Un dénouement mérité pour l'équipe floridienne qui a mené de 20 points et produit un beau basket dans le sillage d'Aaron Gordon (21 pts, 6 rbds), tout en profitant des largesses défensives inhabituelles des Californiens, encore privés d'Anthony Davis (sacrum).

Les Lakers demeurent premiers à l'Ouest (33-8), devant Utah et Denver (28-12) qui s'est imposé contre Charlotte (100-86) mais a déploré la blessure à la cheville gauche de Jamal Murray, heureusement sans fracture.


Triples-doubles à résultats contraires

Luka Doncic et Russell Westbrook ont vu triple et double, mais cela n'a souri qu'au premier, vainqueur avec Dallas à Sacramento (127-123), le second n'ayant pu empêcher le revers de Houston contre Portland (117-109). Avec 25 points, 17 passes (record personnel), 15 rebonds, le Slovène a réussi le 20e «TD» de sa carrière à même pas 21 ans. Magic Johnson et LeBron James n'en ont réussi «que» 7 et 5 avant leur majorité... Résultat, les Mavericks enchaînent une troisième victoire et se rapprochent tout près de Rockets (5e) piégés par les Blazers, toujours 10e à l'Ouest.

James Harden pas dans son assiette (13 pts, à 3/12), Westbrook (31 pts, 12 passes, 11 rebonds) a eu beau se démener et chambrer Damian Lillard - «Tu ne peux pas me contenir», lui a-t-il dit après un panier plus la faute -, ce dernier lui a tenu la dragée haute (25 pts, 7 passes, 7 rbds). Carmelo Anthony (18 pts, 12 rbds) s'est rappelé au bon souvenir des Texans qui s'en étaient séparés après dix matches l'an passé.

De son côté, Clint Capela a livré un duel de haut vol face à Hassan Whiteside. Les deux hommes ont gratté 18 rebonds, dont 7 offensifs. Le Genevois a en outre réussi 14 points, pour un double-double inutile. Thabo Sefolosha n'a en revanche pas quitté le banc.


Miami repasse devant Boston

A l'Est, derrière Milwaukee, le Heat redevient dauphin à la faveur de sa victoire face à San Antonio (106-100), combinée à la défaite surprise de Boston contre Detroit (116-103). Le 18e succès floridien à domicile (1 défaite) doit beaucoup au rookie Kendrick Nunn, qui a marqué 33 points (à 13/18, 4 passes) et livré un magnifique duel avec l'homme en forme des Spurs, DeMar DeRozan (30 pts à 12/14 aux tirs, 7 passes, 5 rbds). Bam Adebayo (14 pts, 13 rbds, 7 passes) a lui remporté son «match-up» avec Lamarcus Aldridge (12 pts, 5 rbds) qui incarne l'irrégularité persistante des Texans, 9e à l'Ouest.

Au TD Garden, les Celtics ont manqué d'essence face à des Pistons adroits comme rarement (60,3% de réussite) dans le sillage de Derrick Rose (22 pts à 11/13) et du Français Sekou Doumbouya (24 pts, à 10/13). L'absence de Jayson Tatum (genou) s'est fait sentir et le trio Gordon Hayward/Jaylen Brown/Kemba Walker (68 pts) n'a pas suffi pour empêcher une 4e défaite en six matches.


Statut quo entre Toronto, Indiana, Phila

Dans un mouchoir de poche aux 4e, 5e, 6e places à l'Est, Raptors, Pacers et Sixers se sont imposés respectivement face à Oklahoma City, Minnesota et Brooklyn. Toronto l'a emporté (130-121) grâce aux 23 et 21 points de Norman Powell et Pascal Siakam. Marc Gasol, de retour de blessure (cuisse), a ajouté 15 points, 6 rebonds, 5 passes.

Indiana est venu à bout des Timberwolves (104-99), grâce au gros match du pivot lituanien Domantas Sabonis (29 pts, 13 rbds, 6 passes). Sans Joel Embiid, toujours blessé (auriculaire) sans date de retour programmée, les 76ers ont pu compter sur Tobias Harris (34 pts, 10 rbds) pour vaincre les Nets (117-106).

Créé: 16.01.2020, 08h51

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...