Passer au contenu principal

Le bonheur d’Ali, gardien de «Couleur Respaix»

Formée printemps 2017, l’équipe, composée de migrants mineurs, poursuit sa belle aventure au sein de la Ligue romande

Vincent Steinmann (LS), Renaud Villé (EVAM), Fidèle (coach assistant) et Gianluca Sorrentino (LS) entourent Ali Ahmadi, le jeune Afghan qui défend les buts de l’équipe «Couleur Respaix» et qui, surtout, peut désormais s’inventer un avenir.
Vincent Steinmann (LS), Renaud Villé (EVAM), Fidèle (coach assistant) et Gianluca Sorrentino (LS) entourent Ali Ahmadi, le jeune Afghan qui défend les buts de l’équipe «Couleur Respaix» et qui, surtout, peut désormais s’inventer un avenir.
Florian Cella

«L’équipe était très motivée, mais on partait dans l’inconnu. Notre message mettait d’abord en avant le fair-play et le plaisir du jeu. Ensuite, si on pouvait gagner quelques matches…» Renaud Villé se souvient des premiers pas de Couleur Respaix dans le championnat de la Ligue romande de football. C’était au printemps 2017, terrains du Chalet-à-Gobet, sur les hauteurs de Lausanne. Un an plus tard, le constat est réjouissant. «On a suscité de la surprise mais aussi de l’intérêt. Surtout, nous avons constaté que cette initiative avait du sens», souligne le chef d’équipe des assistants sociaux de l’Établissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.