Passer au contenu principal

Le bord du lac a conquis les Graines de foot

À Vidy, les finales de la 19e édition de Graines de foot ont été un grand succès.

Entre Cheseaux (en rouge) et LUC Dorigny, la finale des juniors F a été des plus indécises.
Entre Cheseaux (en rouge) et LUC Dorigny, la finale des juniors F a été des plus indécises.
Odile Meylan

Le 29 juin dernier, les plus de 500 petits footballeurs vaudois, âgés entre 8 et 12 ans, appelés à disputer les finales de Graines de foot avaient vécu un petit drame. En raison de la canicule, Georges Guinand, grand organisateur et tête pensante de la manifestation, décidait logiquement d’annuler le dernier grand rendez-vous annuel de la compétition la plus prisée du canton. Avant de le renvoyer à des jours meilleurs. Soit, finalement, à ce lundi du Jeûne fédéral, férié pour les Vaudois.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce report de quelque trois mois a été judicieux. «Cette journée a été une réussite totale», se réjouit Georges Guinand, peu après avoir récompensé les joueurs de Lausanne Sud Académie, les talentueux vainqueurs de la catégorie la plus âgée, les juniors D. «Les caprices de la météo, en juin, ont rendu cette édition d’autant plus compliquée qu’il a non seulement fallu reporter mais aussi déplacer ces finales de la Tuilière à Vidy. Deux équipes sur les 46 prévues ont d’ailleurs dû renoncer à y participer en raison du changement de dates.»

Une ambiance différente

Malgré ces problèmes, la journée de lundi a été particulièrement festive et réussie, selon le big boss de ce Mundialito. «À Vidy, l’ambiance a été très différente de celle de la Tuilière, remarque-t-il. Pour les nombreux spectateurs, le fait de pouvoir aller se balader au bord du lac ou dans la verdure est un avantage très apprécié. Si la Tuilière est un magnifique centre d’entraînement, je n’ai pas l’impression qu’il convienne aussi bien que le cadre de Vidy à une manifestation comme la nôtre. J’attends donc encore d’avoir d’autres réactions de personnes présentes et des sponsors mais, d’après mes premiers sondages, le stade Samaranch et le bord du lac ont fait l’unanimité auprès de notre public. La possibilité que les prochaines finales se déroulent dans le même cadre idyllique est aujour­d’hui davantage qu’une simple hypothèse.»

Georges Guinand commence déjà à imaginer à quoi ressemblera, au printemps prochain, la 20e édition de Graines de foot. «Un logo rappellera ce 20e anniversaire, sourit son créateur. Nous essayerons ensuite, et comme d’habitude, de corriger quelques petites choses. Mais, globalement, il sera difficile de faire beaucoup mieux sans un effort supplémentaire de nos quatorze sponsors. Ou alors il faudra en trouver d’autres. Cela dit, les enfants reçoivent déjà pas mal de cadeaux et, à voir le plaisir avec lequel ils ont quitté Vidy, ils sont déjà comblés.»

Les finales

Juniors D Lausanne Sud Académie - FC Pully 2-0

Juniors E Stade-Lausanne-Ouchy - Concordia 3-0

Juniors F Cheseaux - LUC Dorigny 2-1

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.