Passer au contenu principal

«C’est Federer qui est parti en croisade»

À une semaine de la Laver Cup, son CEO, Steve Zacks, parle du défi rencontré à Genève, de l’avenir et de l’absence de Stan Wawrinka.

Roger Federer, initiateur de la Laver Cup, sera au rendez-vous à Genève. Avec, pour ceux qui n’ont pas de billet pour la compétition, la possibilité de le voir à l’entraînement.
Roger Federer, initiateur de la Laver Cup, sera au rendez-vous à Genève. Avec, pour ceux qui n’ont pas de billet pour la compétition, la possibilité de le voir à l’entraînement.
BEN SOLOMON/LAVER CUP

Il est l’homme de l’ombre, celui qui donne corps depuis trois ans au projet un peu fou du duo Federer-Godsick de créer une compétition par équipes à l’énergie différente, capable de devenir un jour la «Ryder Cup du tennis». Alors que Palexpo se prépare à accueillir les stars de la Laver Cup (20-22 septembre), Steve Zacks parle de ce «classique» en devenir.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.