«C’était une vraie guerre au milieu de terrain»

FootballPasseur décisif, Bertand Ndzomo a été un élément clé du succès signé par le FC Le Mont à Wohlen (0-1).

Le joueur St-Gallois Seifedin Chabbi lutte pour le ballon avec les joueurs du Mont Bertrand Ndzomo et Francois Marque, le 17 septembre dernier.

Le joueur St-Gallois Seifedin Chabbi lutte pour le ballon avec les joueurs du Mont Bertrand Ndzomo et Francois Marque, le 17 septembre dernier. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Mont restait sur un point inespéré décroché sur la pelouse de l’intouchable leader zurichois (1-1). Une semaine plus tard, les hommes de John Dragani se devaient d’enchaîner face à Wohlen, adverse direct pour le maintien.

Sur un mauvais dégagement adverse, Bertrand Ndzomo a surgi avant de parfaitement décaler Sergio Cortelezzi. Ce dernier a ouvert le score d’une frappe appuyée que le portier adverse a laissé filer. L’Uruguayen débloque son compteur avec son nouveau club. Un but synonyme d’une victoire majuscule.

Au classement, les Vaudois relèguent leur adversaire du soir, et lanterne rouge, à cinq points. Même si le championnat est encore long, cette victoire aura son importance lors du décompte final.

Bertrand Ndzomo, ce succès sur la route est une excellente opération pour Le Mont.

C’était un match à six points, comme contre Chiasso à la maison où on pas réussi à s’imposer malgré plusieurs opportunités. Ce soir (ndlr: samedi), nous avons réussi à faire fructifier le point arraché à Zurich.

C’était important de confirmer cette grande performance?

Cela aurait été inutile de réussir le match nul contre le leader et de perdre ensuite à Wohlen. Ce n’était pas une tâche facile contre une équipe qui était sur une dynamique positive.

Comment Le Mont est-il sorti vainqueur de ce bras de fer dans l’axe du terrain?

C’était une vraie guerre au milieu de terrain. On a fait preuve d’une grosse détermination. Quand il y a du combat, je ne lâche jamais. Sur ce point, on pourra toujours me faire confiance.

Avec en plus, cette passe décisive sur l’ouverture du score.

Cela fait toujours plaisir d’être décisif, mais je suis surtout content pour Sergio (ndlr: Cortelezzi). Il avait besoin de ce but. J’espère que cela va le lancer vers une belle série désormais.

Malgré plusieurs absences (Marque, Titie, Marazzi), John Dragani a décidé de maintenir le système en 3-4-3. Ce choix a-t-il payé?

Sans une bonne animation, le système ne sert à rien. Mais, c’est vrai qu’en ayant des joueurs performants dans l’axe de la défense et sur les côtés, on a une bonne assise. Depuis qu’on joue avec ce dispositif, les résultats suivent. Il faut continuer dans cette voie. (24 heures)

Créé: 22.10.2016, 22h23

Articles en relation

Le Mont ne perd pas au Letzigrund

Football Après Wil et Aarau, c'est au tour du Mont de cueillir un point contre le FC Zurich. Plus...

«Le Mont est un club qui dérange alors qu’il arrange»

Football Pour son entraîneur, John Dragani, le club montain joue un rôle utile et intéressant en Challenge League. Plus...

Le Mont ne trouve pas la solution

Football D’abord transparents, les Lausannois ont manqué de réussite au retour des vestiaires et concède un nul frustrant contre Chiasso. Plus...

Challenge League

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...