La Celebrity Race a lancé la 78e édition

Bol d'Or MirabaudPeople, journalistes et marins se sont mesurés cet après-midi à la Nautique lors de la régate qui lance la manifestation.

Un cadre de rêve pour une régate en toute décontraction.

Un cadre de rêve pour une régate en toute décontraction. Image: Loris Von Siebenthal

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est l’évènement traditionnel qui lance le Bol d’Or Mirabaud le vendredi. Six Surprise ont accueilli cet après-midi des équipages composés de people, de représentants des médias et de marins lémaniques chevronnés. On a ainsi vu cette année Yann Lambiel, Fanny Smith se mesurer à Dominique Wavre ou Patrick Girod pour ne citer qu'eux.

La victoire est revenue à Mirabaud 2 barré par l'excellent Nils Palmieri accompagné de Jean-Luc Lévèque, Nicolas Mirabaud et Xavier Colin. Le navigateur vaudois, qui s'est illustré l'an passé sur la Transat Jacques Vabre sur un classe 40, brille cette saison également en M2 à la barre de TeamWork. Samedi, il avait gagné la Genève-Rolle-Genève dans sa catégorie et nourrit de grandes ambitions pour cette 78e édition du Bol d'Or. En dominant cette flotte de Surprise, il démontre qu'il n'a pas perdu la main en monocoque. Sur la deuxième marche du podium, on retrouve Mirabaud 1 de Cyrus Golchan, Dominique Wavre, Antonio Palma et Pierre Ruetschi, rédacteur en chef de la Tribune de Genève.

La soirée s'est poursuivie avec l'ouverture officielle de la manifestation et des tables rondes organisée sous la tente. L'occasion de découvrir les représentants des plus grandes régates européennes tels que la Barcolana et la Centomiglia (Italie), le Tour de Belle-Île (France) ou la Keksalag (Hongrie). Toutes ces grandes course sont partie prenante du Bol d'Or et auront chacune une équipe au départ. «Mais l'essentiel est surtout dans l'échange, le conseil qui enrichissent les uns et les autres», souligne Rodolphe Gautier, un président du Bol heureux qui va au-devant d'un week-end très chargé puisqu'il participe également à la régate sur le M1 Safram.

Créé: 10.06.2016, 20h44

Articles en relation

«Tilt» veut garder son titre

Bol d’Or Mirabaud Une fois encore, le Bol d’Or ne devrait pas échapper aux D35. A moins que le M1 «Safram»… Plus...

Ils vont prendre leur envol à bord d’un fantôme volant

Bol d’Or Mirabaud Les Flying Phantom seront pour la première fois au départ de la régate. Avec deux jeunes espoirs helvétiques parmi les équipages. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.