Passer au contenu principal

Loin du chaos, les Français mènent à Clairefontaine une vie de château

Didier Deschamps et ses joueurs préparent leur Euro, à 70 km de Paris. Le calme avant la tempête…

Loin des bouchons de la Ville Lumière et des coups de klaxons, le havre de paix de Clairefontaine est une bénédiction.
Loin des bouchons de la Ville Lumière et des coups de klaxons, le havre de paix de Clairefontaine est une bénédiction.
AFP

«Attention aux chevreuils!» préviennent les panneaux de signalisation. Loin des bouchons de la Ville Lumière et des coups de klaxon, le havre de paix de Clairefontaine est une bénédiction. Une heure trente pour y parvenir, deux heures pour le retour. Mais quel contraste, que du bonheur. C’est dans tous les cas devenu, depuis le 12 juillet 1998, le village le plus célèbre de France. Ghetto de riches ou de retraités qui ont besoin de calme au cœur de la vallée de Chevreuse, c’est aussi le plus surveillé de l’Hexagone. Au milieu de la forêt de Rambouillet, endroit réputé pour la chasse et son hippodrome, Didier Deschamps et ses hommes vont mener, durant leur Euro, une véritable vie de château. Avec leurs habitudes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.