Passer au contenu principal

Il chasse les autographes depuis un demi-siècle

Des dizaines de milliers de signatures de sportifs garnissent la collection d’un Vaudois animé par une passion dévorante.

Une enveloppe lui est parvenue le jour même de notre appel téléphonique. «À l’intérieur se trouvait une photo dédicacée de la skieuse Fanny Smith, raconte une voix joyeuse qui ne laisse pas transparaître la moindre trace de lassitude. Pierre-André Hugentobler, 75 ans, plus d’un demi-siècle comme chasseur d’autographes, a la passion plus dévorante que jamais.

Thomas Lüthi, champion du monde 125 cm3 puis deux fois vice-champion du monde en Moto2
Thomas Lüthi, champion du monde 125 cm3 puis deux fois vice-champion du monde en Moto2

«J’ai l’impression d’avoir encore plus le feu sacré en vieillissant», se marre ce policier à la retraite d’Yverdon. Amoureux de la langue française, chaque matin il prend sa plume pour écrire. Que ce soit un mot d’encouragement à un jeune sportif ou une demande de paraphe à un athlète confirmé ne change finalement pas grand-chose à sa démarche. «Une lettre bien tournée garantit pour moitié une réponse et la politesse assure en général le reste», tient-il à préciser. Parfois, il doit s’armer de patience avant d’obtenir une signature. «Erika Hess m’a répondu quatorze ans plus tard, en s’excusant mille fois car ma lettre était tombée derrière un meuble», raconte hilare celui qui estime posséder environ 56'000 à 57'000 signatures de personnalités publiques du monde entier, dont un bon 80% est issu du domaine sportif. «Je crois bien détenir le record d’Europe, avance timidement le Vaudois. Un autre Suisse en comptabilise 200'000 mais il en a acheté une grande quantité.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.