Le CIO accepte la garantie limitée de Sion 2026

Jeux OlympiquesLa Confédération a accordé au comité de candidature valaisan une garantie de déficit limitée. Le mouvement olympique en a pris bonne note.

Pour Jean-Philippe Rochat, président du comité de candidature de Sion 2026, la lettre du CIO est un véritable soulagement.

Pour Jean-Philippe Rochat, président du comité de candidature de Sion 2026, la lettre du CIO est un véritable soulagement.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le comité de candidature pour des Jeux Olympiques à Sion en 2026 était suspendu à la décision du Comité international olympique (CIO). Ce dernier allait-il accepter la garantie de déficit limitée de 995 millions de francs promise par la Confédération alors que le mouvement olympique souhaitait plutôt une garantie illimitée?

La réponse est tombée sous la forme d'une lettre qui est parvenue à Sion le 27 octobre. Le CIO a donné son aval, comme le révèle la Nordwestschweiz.

Le comité dit «oui»

«Le CIO n'impose aucune exigence sur le montant de la garantie de déficit et acceptera dès lors, dans le cadre d'une candidature, une couverture de garanties limitée», a expliqué Christophe Dubi, directeur exécutif des Jeux Olympiques.

Jean-Philippe Rochat, président du comité de candidature, a confirmé avoir reçu la lettre. C'est une véritable «nouveauté», estime-t-il, car le CIO ouvre ainsi la voie à une candidature pour des JO d'hiver dans un véritable pays de sports d'hiver comme la Suisse. Elle permet également d'envisager un évènement sans construction d'infrastructure exagérée.

Évaluation approfondie du CIO

Le CIO explique qu'il sera particulièrement attentif aux 40 recommandations de son Agenda olympique 2020, présenté comme «fondamental» par Christophe Dubi. Il y est notamment fait mention de baisse des coûts de candidature, de durabilité ou encore de flexibilité. «Le CIO est aujourd'hui un autre partenaire qu'il y a quelques années», souligne le directeur exécutif.

Tout n'est pas joué pour autant puisque le CIO va se livrer à une évaluation approfondie du dossier de Sion 2026. Le comité devra montrer à cette occasion que «son budget est crédible et suffisamment solide pour justifier une garantie de déficit limité», a prévenu Christophe Dubi dans sa lettre.

Jean-Philippe Rochat se dit prêt à relever le défi. «Le comité de candidature doit maintenant montrer au CIO que son budget est fiable et que la garantie limitée est pertinente.»

Créé: 31.10.2017, 10h13

Articles en relation

Berne ne mettra pas plus d'argent pour Sion 2026

Jeux Olympiques Guy Parmelin se veut très clair: la garantie de déficit promise par le Conseil fédéral sera limitée. Reste à savoir si le CIO se satisfera de cette condition. Plus...

Schneider-Ammann défend le milliard promis

JO-2026 Le ministre de l'Economie a défendu, dans une interview, l'enveloppe d'un milliard promise aux JO d'hiver de Sion. Plus...

Sion 2026 doit encore convaincre les sceptiques

Jeux olympiques S'il concède que l'ambiance est «assez peu favorable» aux JO, le président de la candidature sédunoise Jean-Philippe Rochat veut susciter «l'enthousiasme et les émotions positives». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.