Passer au contenu principal

Cissé offre la victoire à YS

Pour sa première apparition en match officiel sous le maillot d’Yverdon, Djibril Cissé a inscrit le but décisif en toute fin de match.

Cissé a donné la victoire à Yverdon
Cissé a donné la victoire à Yverdon
Keystone

Il était très attendu, il n’a pas déçu. Pour sa première apparition en match officiel sous le maillot d’Yverdon, Djibril Cissé a en effet inscrit le but décisif en toute fin de match (centre de Lahiouel tout près du second poteau), offrant au club vaudois une première victoire dans sa nouvelle catégorie de jeu. Inégale dans sa qualité, mais animée et riche en rebondissements, cette première rencontre de la saison a mis les nerfs d’Anthony Braizat à rude épreuve. Pas sûr, à ce rythme-là, que l’entraîneur d’YS arrive en toute grande forme au mois de juin prochain!

Cissé a donc marqué. Sûrement pas le plus beau but de sa carrière, mais il était déjà important. Il a pu ainsi fêter – selfies à l’appui – avec le groupe de supporters vaudois qui avaient fait le déplacement. L’ancien international français, qui fêtera ses 36 ans dans quelques jours, a tenu sa place durant l’intégralité de la partie. Disponible, il n’a pourtant pas toujours pu être alimenté dans la surface comme souhaité. Il faut dire que la charnière centrale bernoise (Portillo et le géant Koubsky) ne manque ni d’expérience ni d’arguments.

Dans son petit bilan personnel, on notera deux frappes contrées, une autre qui n’a pas trouvé de puissance, un ciseau hors cadre, ou encore un coup franc obtenu (et tiré par lui-même), mais surtout quelques gestes pour indiquer qu’on n’avait pas là affaire au premier venu. Comme cet enchaînement contrôle orienté et frappe qui aurait pu connaître meilleur sort (38e). Bref, sans briller particulièrement, Djibril Cissé a confirmé qu’il pourrait jouer un rôle en vue dans ce championnat. Et Yverdon? Probablement, si l’on en juge par la valeur qu’on peut trouver dans chacun des compartiments. Mercredi, les envies ont parfois remplacé la patience et la lucidité nécessaires. Question de réglages, sans doute, car le potentiel est important.

A quinze minutes de la fin, un pénalty peu évident (assorti de l’expulsion de Dia Mbaye) pouvait laisser craindre la défaite. Mais réduit à dix, YS s’est jeté vers le but adverse, renversant le score par Rushenguziminega et, bien sûr, Cissé. Bienvenue en Promotion League!

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.