Passer au contenu principal

La créativité de Campo, atout maître pour le LS

Le jeune milieu offensif poursuit sa progression dans le groupe de Celestini. Au point de raviver l’intérêt de son club de cœur, le FC Bâle.

Samuele Campo met de la couleur dans le jeu du LS, même dans une ambiance hivernale, comme cette semaine.
Samuele Campo met de la couleur dans le jeu du LS, même dans une ambiance hivernale, comme cette semaine.
Patricik Martin

Il a été ramasseur de balle, vendeur de programmes. Il est aussi entré sur la pelouse du Parc Saint-Jacques en donnant la main aux joueurs de la première équipe. Enfant de Bâle, Samuele Campo a grandi avec le FCB, le club d’une ville, l’orgueil de tout un canton. Depuis janvier 2016, il défend les couleurs du Lausanne-Sport. Fabio Celestini lui a véritablement donné sa chance et «Sami» Campo l’a saisie pour se développer et devenir l’un des milieux offensifs les plus intéressants de Super League. L’occasion de le vérifier samedi soir avec la venue du champion de Suisse à la Pontaise, pour une rencontre forcément particulière. Et pas seulement pour lui.

«J’ai joué pour le FCB depuis l’âge de 6 ans, indique Samuele Campo. Bien sûr, j’ai toujours rêvé de pouvoir un jour évoluer avec la première équipe. Mais il faut avoir un peu de chance et arriver au bon moment. Ce qui n’a pas été mon cas. Plusieurs pépins physiques m’ont empêché d’avoir la constance nécessaire. Et puis, l’effectif de Bâle a toujours été important, en nombre et en qualité. Il est donc devenu très clair pour moi que je devais aller voir ailleurs afin de franchir une étape.» Le LS a alors montré son intérêt. Et personne ne le regrette aujourd’hui.

«Campo a des qualités que peu de joueurs possèdent. C’est un joueur qu’on a envie de voir, un artiste. Il ne fallait donc surtout pas le juger ou le condamner trop vite. Un élément offensif a souvent besoin de plus de temps pour éclore. Il était sans doute difficile de donner les clés d’une équipe de Super League à un gars de 20 ans, surtout au FC Bâle. Mais Celestini l’a fait et c’est très bien», constate Claude Ryf. Le technicien vaudois connaît bien Campo pour l’avoir dirigé en équipe de Suisse M19. Il n’est donc pas du tout surpris de le retrouver désormais à ce niveau, tout en soulignant la marge de progression qui est encore la sienne. «Pour moi, il se trouve encore sur une pente ascendante, note Ryf. Et honnêtement, on ne connaît pas ses limites.»

À 22 ans, Samuele Campo a considérablement élargi son registre. Plus endurant, plus régulier, il reste un passeur hors pair qui peut se muer à tout instant en buteur, notamment par la grâce d’une frappe splendide. Des deux pieds! Bien sûr, il a encore du déchet. Et ses performances connaissent encore des sauts de qualité. Mais cela va avec son style et son rôle. «Il est plus mature. Et, en épurant son jeu, il va encore gagner en efficacité», estime Claude Ryf. «Je m’entraîne tous les jours pour cela, souligne Campo. Je suis encore un jeune joueur. Et je suis convaincu que je peux faire encore beaucoup plus, beaucoup mieux.»

Le football occupe une place importante dans la vie de la famille Campo. «Nous sommes quatre garçons. Je suis le plus jeune. Nos origines italiennes font qu’on suit de près la Serie A. Un de mes frères est supporter de la Juventus, un autre de Milan, et nous sommes deux à apprécier l’Inter. Les discussions sont effectivement animées», sourit-il. Ses préférences vont donc au championnat d’Italie, ou à celui d’Espagne. «Bien sûr que je rêve, c’est normal. Mais je sais aussi que le chemin est encore long.»

«Rien de concret»

Samuele Campo a déjà marqué contre le FC Bâle. C’était en février dernier, un superbe coup franc. Il a aussi gagné contre son club de cœur, le 9 septembre (2-1). Désormais, son nom semble figurer en bonne place dans le listing du FCB version Raphaël Wicky. D’autres avant lui ont quitté Bâle puis sont revenus, à l’image d’Ajeti (Saint-Gall) ou d’Itten (Lucerne). «Il n’y a rien de concret, désamorce le principal intéressé. Et ce n’est pas le moment pour parler de cela.»

----------

Absent Au LS, seul Alain Rochat (suspendu) est indisponible.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.