Passer au contenu principal

Dépassé face à Fribourg, Riviera continue son apprentissage

Les Veveysans ont été balayés à domicile (94-57). Le néo-promu ne doit pas pour autant céder à la panique.

Venu du banc, Ismaël N'Diaye (8 points) n'a pas pu stopper la déroute veveysanne.
Venu du banc, Ismaël N'Diaye (8 points) n'a pas pu stopper la déroute veveysanne.
Keystone

Les Riviera Lakers n'ont pas eu voix au chapitre face à Fribourg. Le premier point de la partie, inscrit après quelques secondes par Eric Katenda au lancer franc, n'a été que le chant du cygne pour les Veveysans qui ont encaissé un sec 20-0 dans la foulée. Babacar Touré (15 points, 6 rebonds) s'est rappelé au bon souvenir de ses anciens coéquipiers. Son entente avec Natan Jurkovitz (16 unités) a régulièrement mis à mal la défense adverse.

Gaillard tranchant

La rencontre a parfois tourné à la démonstration. Lâché par ses titulaires, Paolo Povia a tenté de sauver les meubles en faisant tourner. Vincent Gaillard et Cédric Bonga ont alors montré une volonté de révolte, mais le mal était fait.

Elu meilleur homme du match pour les Lakers, Gaillard (14 points et seul joueur vaudois à dépasser les 10 unités) peinait à cacher sa frustration après la sirène finale. «Ce type de défaite ne doit pas arriver. Bien sûr, Olympic est une grosse équipe mais on doit faire mieux que ça. Les Fribourgeois en voulaient beaucoup plus que nous. Ce n'est pas normal.»

Pas de panique chez le coach

En retrouvant l'élite, le néo-promu devait s'attendre à recevoir quelques leçons de la part des meilleures écuries du pays. La déroute de samedi aux Galeries en a été le cruel exemple. «Toute défaite est bonne à prendre, du moment qu'on apprend quelque chose, poursuit lucidement Gaillard. C'est à nous de nous remettre en question pour en tirer du positif. Il faudra continuer de travailler fort.»

Questionné sur la volonté du club d'atteindre les play-off, Paolo Povia reste serein. «La différence ne se fera pas face à Fribourg ou à Genève, analyse-t-il. Jusqu'ici, nous avons croisé seulement un concurrent direct pour le top 8 (ndlr: victoire face à Winterthour en ouverture de saison). On devra encore attendre un peu pour savoir réellement où on se situe.»

Derby vaudois samedi

Mercredi, les Lakers se déplaceront du côté de Meyrin (LNB) pour disputer leur 16e de finale de Coupe de Suisse (20 h 45). Les hommes de Povia ont une grosse semaine en perspective, puisque le choc face à Pully-Lausanne est programmé samedi déjà à Arnold-Reymond. Les deux formations du canton affichent le même bilan après trois rencontres de championnat (une victoire pour deux défaites). Encore en construction, Riviera et Pully-Lausanne espèrent marquer les esprits à l'occasion du premier derby vaudois de la saison.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.