Passer au contenu principal

Mercato: la journée de tous les superlatifs

Le marché des transferts se termine ce soir dans les grands championnats européens de foot. Une journée folle.

Le compte à rebours est lancé. Le mercato hivernal se termine aujourd’hui dans la plupart des championnats européens. Parmi les meilleurs ligues du Vieux-Continent, les Allemands seront les premiers à tirer le rideau en fin d’après-midi (18h). Les formations italiennes ont deux heures de plus pour faire leurs emplettes, tandis que la France, l'Angleterre et l’Espagne travaillent jusqu’à minuit (heure suisse).

Ce 31 janvier sera donc le jour le plus long de l’hiver pour la plupart des acteurs du monde du football: des présidents de club aux agents de joueur, en passant par les journalistes spécialisés et les fans. Des avalanches d’informations vont déferler pour un jeudi passionnant à suivre.

La Suisse fait durer le plaisir

En Suisse, le Vaudois du FC Bâle Dimitri Oberlin devrait s'engager à Empoli (Serie A) après la visite médicale. Cela dit, la journée devrait être plutôt calme dans le pays puisque le mercato hivernal se termine seulement le 15 février, en raison notamment d’une reprise tardive. Ces deux semaines sont souvent l’occasion pour les clubs de Challenge et Super League de faire quelques bons coups. Mais nous y reviendrons plus en détails dans la journée.

Quelles sont les dernières rumeurs à suivre ailleurs en Europe? Paris panique un peu après la blessure de Neymar (out dix semaines). Les Parisiens ont vécu un hiver bien calme, à l’exception du transfert de Leandro Paredes pour plus de 45 millions de francs tout de même. Pas encore rassasié, le PSG a activé plusieurs pistes ces dernières heures. Le Brésilien Willian de Chelsea, le Sénégalais Idrissa Gueye (Everton) et l’Argentin Luciano Acosta (Washington en MLS) seraient notamment dans leur viseur.

L'Angleterre en ébullition

Comme toujours, les puissants clubs de Premier League devraient agiter leurs liasses de billets pour conclure des affaires de dernière minute. Denis Suarez, Perisic, Carrasco ou encore Tielemans pourraient rejoindre la perfide Albion. C’est d’ailleurs dans le championnat anglais que le plus gros transfert de ce mercato a été réalisé. Chelsea a tenté un véritable pari en attirant Gonzalo Higuain à Londres, après des mois pénibles sous le maillot du Milan AC. La venue de l’Argentin a poussé Alvaro Morata vers l’Atlético Madrid, tandis qu’Olivier Giroud pourrait aussi partir.

Mention spéciale à Lucien Favre

À moins d’une grosse surprise, ce mercato hivernal 2018-2019 restera relativement calme comparé à l’année dernière. Aubameyang (Arsenal), Coutinho (Barça) et Van Dijk (Liverpool) avaient notamment changé d’adresse la saison dernière. Et si finalement les clubs qui avaient le mieux passé l’hiver étaient ceux qui étaient parvenus à garder leurs talents?

Dans ce rayon, le Dortmund de Lucien Favre a réussi un sans-faute. Le BVB a attiré le prometteur défenseur argentin Leonardo Balerdi (tout juste 20 ans) en provenance de Boca Juniors. Le club de la Ruhr est surtout parvenu à conserver ses pièces maîtresses. Même Julian Weigl (courtisé par le PSG) est resté, malgré un temps de jeu limité depuis cet été. Shinji Kagawa, sur lequel le Vaudois ne compte plus vraiment, est lui libre de trouver un nouveau point de chute.

Un marché à 7 milliards

Au niveau mondial, les chiffres donnent le tournis. En 2018, les achats cumulés des différents clubs ont dépassé les 7 milliards de francs pour 16’533 transferts internationaux au total. Un chiffre en augmentation de 10% par rapport à l’année précédente. Evidemment, l’Europe se taille la plus grosse part du gâteau. La Premier League a importé des talents du monde entier pour plus de 1 milliard de francs.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.