Passer au contenu principal

Derrière l’ombrageux Seferovic, trois destins froissés

Drmic, Embolo et Gavranovic ont retrouvé le sourire à l’aube du Mondial.

«Le retour des maudits», «La revanche des bannis» ou «Le bonheur des brisés»: le titre est encore flou, mais le script découpe les scènes avec précision. À la veille du Mondial, il y a l’éternel jeune premier, l’ombrageux Haris Seferovic, pour tenir la scène aux avant-postes de cette équipe de Suisse. Mais il y a désormais trois seconds rôles qui se verraient bien en haut de l’affiche. C’est le film de l’attaque helvétique, qui se cherche toujours un remplaçant à Alex Frei. C’est l’histoire de trois destins froissés. Et chacun rêve de bousculer la hiérarchie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.