Passer au contenu principal

Dimitri Oberlin et Bâle atomisent Benfica Lisbonne

Le jeune attaquant a fêté avec fracas son 20e anniversaire. Pour une surprise rhénane qui a pris des proportions à peine croyables.

Dimitri Oberlin fête ses 20 ans en mettant la balle entre les jambes du gardien lisboète. On joue depuis vingt minutes et c’est déjà 2-0. Le jeune Bâlois marquera encore après la pause.
Dimitri Oberlin fête ses 20 ans en mettant la balle entre les jambes du gardien lisboète. On joue depuis vingt minutes et c’est déjà 2-0. Le jeune Bâlois marquera encore après la pause.
Keystone

Promis aux pires tourments, le FC Bâle a littéralement atomisé le glorieux Benfica, obtenant ainsi une victoire qui relance complètement ses actions dans cette poule qualificative de la Ligue des champions. Le football sait parfois se montrer généreux, capable de vous offrir, en une poignée de secondes, la possibilité de balayer toutes les questions d’avant-match et une partie des doutes nés d’un début de saison contrarié, compliqué. Les Rhénans en ont fait l’heureuse expérience mercredi soir, trouvant l’ouverture sur leur première incursion dans le camp portugais, après moins de deux minutes. Et déjà se dessinait le scénario de la rencontre, avec la possession – stérile – pour le visiteur et l’efficacité – totale – pour l’hôte. Et là, un joueur en particulier est venu illustrer la fougue et le culot du champion de Suisse, Dimitri Oberlin.

----------

A lire:Dimitri Oberlin:«Une soirée très spéciale»

----------

Le soir de ses 20 ans, le Vaudois d’origine camerounaise – il a passé une partie de son enfance à Moudon, défendant notamment les couleurs d’Etoile-Broye – s’est en effet offert une rencontre exceptionnelle, dynamitant pratiquement à lui seul la défense des Aigles. Ses appels et ses courses fulgurantes, son sang-froid aussi, ont permis au jeune attaquant d’amener le premier but, puis de signer le second au terme d’un mouvement de rupture impressionnant, avec Steffen dans le rôle du passeur. Il a ensuite obtenu le penalty synonyme de 3-0, avant de profiter une fois encore des errements d’un Luisao complètement dépassé. Et le stade s’est levé comme un seul homme lorsque Oberlin est sorti. Assurément un temps fort dans cette carrière qui ne fait que commencer!

Dans un Parc Saint-Jacques pacifiquement envahi par de nombreux supporters de Benfica souvent venus de loin, Bâle a montré beaucoup de caractère et Raphael Wicky, son entraîneur, a sorti un plan de match qui a sans doute fonctionné au-delà de ses espérances. L’histoire – autrement dit ces prochaines semaines – dira dans quelle mesure le nouveau FCB a livré là un match fondateur. Mais une chose est sûre, il s’agit de la première grosse performance de l’ère Wicky, qui devrait donner au Valaisan une appréciable bouffée d’oxygène. Cela dit, ses joueurs ont surtout démontré une envie folle, un engagement de tous les instants. Benfica ne s’attendait peut-être pas à pareil accueil. De là à expliquer pareil naufrage portugais, il y a tout de même un océan.

Seferovic sur le banc

Au fil des minutes, la partie a donc tourné à la déconfiture pour les hommes de Rui Vitoria, qui avait eu l’idée de génie de laisser sur le banc Seferovic, l’un des éléments offensifs en forme de son équipe, ne l’introduisant que lorsque tout était dit. Présent dans les tribunes de Saint-Jacques, Vladimir Petkovic a sans doute apprécié l’aimable attention de son collègue dans la perspective du double rendez-vous décisif de l’équipe de Suisse qui s’en vient. Dans la belle histoire du FC Bâle en Ligue des champions, cette victoire prendra à coup sûr une place de choix, avec celles obtenues face à des géants comme Manchester United (2011), Chelsea (2013) ou encore Liverpool (2014). Reste maintenant à confirmer face au CSKA Moscou, dans la perspective d’une présence sur la scène européenne au printemps. En Europa League ou alors, pourquoi pas, en Ligue des champions!

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.