Passer au contenu principal

Doublé suisse à Saint-Moritz

Première victoire pour Jasmine Flury (24 ans) qui a devancé Michelle Gisin lors d'un super-G raccourci à cause du vent.

A 24 ans, Jasmine Flury surprend et signe son premier succès en Coupe du monde.
A 24 ans, Jasmine Flury surprend et signe son premier succès en Coupe du monde.
AP

Dans un super-G raccourci mais particulièrement exigeant, Jasmine Flury a chassé Michelle Gisin de la plus haute marche du podium. Les deux coéquipières, parties à quelques secondes d'intervalle, se sont livré à distance un magnifique mano a mano. C'est finalement la Grisonne qui a eu le dernier mot pour dix petits centièmes. La Liechtensteinoise Tina Weirather, qui s'entraîne avec l'équipe de Suisse, a complété le podium (+0'16''). Le dernier doublé suisse chez les femmes remonte au 19 décembre 2015. Lara Gut s'était imposée devant Corinne Suter, en super-G déjà, à Val d'Isère.

Première pour Flury

Jasmine Flury signe sa première victoire en Coupe du monde; la première de la saison pour la Suisse chez les femmes. Déjà 7e à Lake Louise en super-G, la skieuse de 24 ans réalise un excellent début de saison, de bon augure à l'orée des JO. La native de Rinerhorn avait pris la 5e place la saison dernière sur la piste olympique de Jeongseon.

De son côté, Michelle Gisin réalise une nouvelle performance de premier plan. Inattendue troisième en descente au Canada dimanche dernier, la slalomeuse se découvre des talents insoupçonnés en vitesse.Elle est désormais sélectionnable dans trois disciplines (descente, slalom et super-G) pour les JO.

Frayeur pour Lara Gut

Cette course a également été marquée par la chute impressionnante de Lara Gut. La Tessinoise, dans le coup sur le haut du parcours, a été catapultée dans les filets juste avant le deuxième temps intermédiaire. Quelque peu groggy, elle s'est ensuite relevée sans mal apparent.

Lindsey Vonn blessée

Releguée à 1'56'', Lindsey Vonn est restée allongée de longues secondes après la course. L'Américaine a dû se faire aider pour quitter l'aire d'arrivée. Vonn n'est finalement pas rentrée dans l'ambulance qui avait été affrétée. Semblant souffrir du bas du dos, elle était capable de marcher, s'aidant de ses battons. La championne olympique de Vancouver 2010 figure parmi les grandes favorites aux prochains JO, en février prochain.

Sur la piste Engadina, les coureuses ont longtemps craint de devoir jouer à cache-cache avec le brouillard. La veille, le super-combiné avait été annulé à cause d'une véritable purée de pois qui occupait le milieu du parcours. C'est finalement le vent qui a obligé les organisateurs à raccourcir le parcours d'une dizaine de portes. Des conditions très changeantes et des rafales soudaines ont provoqué de régulières interruptions de course, désavantageant certaines concurrentes. Un deuxième super-G est prévu dimanche en fin de matinée dans la station grisonne.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.