Alston - Dubé, le duel des bâtisseurs

Hockey sur glaceLes deux directeurs sportifs tentent de bâtir des équipes gagnantes à Lausanne et à Fribourg. Les deux clubs s’affrontent ce soir dans un match à enjeu en vue des playoff.

Jan Alston et Christian Dubé

Jan Alston et Christian Dubé

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jan Alston (48 ans) et Christian Dubé (40 ans) occupaient le même poste sur la patinoire durant les grandes années de leur carrière de joueur: celui de centre, un poste-clé. Les similitudes ne s’arrêtent pas là. Les deux Canadiens, devenus directeurs sportifs du Lausanne HC (Alston depuis 2011) et de FR Gottéron (Dubé est en poste depuis 2015) sont originaires du Québec, ils ont tous deux été sacrés champions du monde avec le Canada (Dubé chez les juniors M20 en 1995 et en 1996, Alston avec les pros en 2003 dans un rôle de soutien), ils ont aussi soulevé le trophée de champion de Suisse avec Berne en 2004 et en 2010 (Dubé) et les ZSC Lions en 2008 (Alston). Les deux anciens joueurs offensifs d’impact fonctionnent par contre de manière totalement différente depuis qu’ils occupent le rôle stratégique de directeur sportif. Décryptage.

Jan Alston

Son style de gestion

Alston contrôle tout de A à Z, même si le dernier mot revient au CEO Sacha Weibel. Omniprésent, il accompagne l’équipe à tous les matches à l’extérieur. Il est actif durant les matches, communiquant depuis les gradins avec le staff d’entraîneurs au moyen d’une oreillette. Son bras droit est l’excoach Kevin Ryan, chargé du scouting.

Ses «coups»

Cristobal Huet en 2012 en provenance de FR Gottéron. Le Danois Heinz Ehlers (2013), alors coach de Langenthal, pour permettre au LHC de passer sans encombre ses trois premières saisons en LNA (deux participations aux playoff). Christoph Bertschy (encore en AHL), Joël Vermin (2017), Robin Grossmann et Ronalds Kenins (dès 2018).

Ses qualités

Polyglotte – il parle couramment le français, l’anglais, l’allemand et l’italien – il est reconnu dans le milieu du hockey comme étant quelqu’un de très «smart» et compétent. Son expérience – 7e saison à ce poste – est son grand atout.

Ses défauts

Sa proximité avec l’équipe professionnelle peut être perçue comme envahissante et sa volonté de tout superviser comme étouffante. Certains observateurs lui reprochent de trop se concentrer sur le LHC.

Sa vision

Son style de gestion lui a permis de remettre de l’ordre dans la maison dès son entrée en fonction en 2011. Sous contrat jusqu’en 2021, il bénéficie de la confiance du nouveau propriétaire, le milliardaire américain Ken Stickney.

Fiche joueur

576 matches de LNA entre 1994 et 2010 pour Bienne (1 saison), Davos (1 saison), La Chauxde-Fonds (1 saison) et ZSC Lions (9 saisons): 241 buts, 302 assists, 543 points. Champion avec Zurich en 2008.

Christian Dubé

Son style de gestion

Il est l’opposé d’Alston dans sa manière de fonctionner: il ne se concentre que sur l’aspect sportif et ne se mêle pas des autres dossiers. Il accompagne rarement l’équipe à l’extérieur, préférant voir d’autres matches en live ou à la TV afin de superviser de potentielles recrues (scouting).

Ses «coups»

Le gardien Reto Berra (2017), reparti en NHL, même si son avenir à Fribourg reste en suspens. Philippe Furrer, Noah Schneeberger, Samuel Walser, signés pour 2018. L’acquisition de Ryan Gardner en 2015 n’a pas eu l’effet escompté.

Ses qualités

Christian Dubé, émotif mais doté d’un caractère entier, a su tirer les leçons de ses erreurs commises en début de mandat. Le Québécois n’a jamais eu peur de prendre des décisions difficiles et impopulaires. Pris dans la tourmente au cours des deux premières années en poste, il a gardé sa ligne, s’est adapté, et est en passe de réussir son pari.

Ses défauts

Son côté impulsif et son manque d’expérience lui ont joué des tours jusqu’ici. Un exemple: là où Alston s’est immédiatement retiré des négociations pour le gardien Reto Berra dès l’évocation d’une clause NHL, Dubé a pris un risque et s’est retrouvé perdant.

Sa vision

Le directeur sportif des Dragons est dans l’avantdernière année de son contrat de quatre ans. Malgré des débuts difficiles, tout porte à croire qu’il est l’homme de la situation à ce poste. Il a réussi cette saison à drastiquement améliorer l’équipe et a été le directeur sportif le plus percutant sur le marché des transferts en frappant plusieurs grands coups ces dernières semaines.

Fiche joueur

816 matches en LNA entre 1999 et 2015 pour Lugano (3 saisons), Berne (9 saisons) et FR Gottéron (4 saisons): 251 buts, 578 assists, 829 points. Champion avec Berne en 2004 et en 2010. (24 heures)

Créé: 19.12.2017, 09h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.