Passer au contenu principal

«À Échallens, c’est le tirage que l’on attendait depuis dix ans»

La Coupe de Suisse a offert le gros lot au club vaudois, qui recevra Bâle. L’événement mobilise déjà toute la région.

Les responsables du FC Échallens sont aux anges. Ils se focalisent déjà sur la venue du FC Bâle aux Trois-Sapins. De g. à dr.: Frédéric Schlosser, Dominique Mivelaz, Nicolas Dutruy, Alain Laurent, Joëlle Rochat, Fritz Aeschbach, Thomas Ott, Alexandre Comisetti et Steve Devolz.
Les responsables du FC Échallens sont aux anges. Ils se focalisent déjà sur la venue du FC Bâle aux Trois-Sapins. De g. à dr.: Frédéric Schlosser, Dominique Mivelaz, Nicolas Dutruy, Alain Laurent, Joëlle Rochat, Fritz Aeschbach, Thomas Ott, Alexandre Comisetti et Steve Devolz.
CHANTAL DERVEY

En passe de s’imposer comme l’un des spécialistes reconnus de la Coupe de Suisse, le FC Échallens (1re ligue) avait déjà vu défiler plusieurs gros noms dans un passé plus ou moins récent: Servette, Sion, NE Xamax et Lucerne pour n’en citer que quelques-uns. Le très bucolique stade des Trois-Sapins avait aussi accueilli en septembre 2012 le FC Zurich dans une confrontation marquée par les adieux du Vaudois Ludovic Magnin, terminant alors avec beaucoup d’émotions, devant toute sa famille, sa carrière de joueur professionnel sur la pelouse de ses débuts.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.