Passer au contenu principal

Cet Euro va-t-il être le plus ouvert de ces dernières années?

L’analyse de Jean-Michel Larqué.

Jean-Michel Larqué.
Jean-Michel Larqué.
AP

Jean-Michel Larqué, 68 ans, 14 sélections (2 buts) avec l’équipe de France de 1969 à 1976.

«J’espère surtout qu’en cette période d’état d’urgence la fête sera belle. Actuellement on balance entre l’espoir que la France fasse un beau parcours, que les joueurs confirment tout le bien que l’on pense d’eux et l’inquiétude. Pour revenir à votre question, oui cet Euro risque bien d’être l’un des plus disputés de ces dernières années. A mon avis, l’Allemagne, championne du monde en titre, n’est pas aussi invulnérable qu’elle ne l’était. L’Espagne a vécu passablement de changements et l’Italie ne me paraît pas être dans le coup. L’Angleterre me semble en revanche revenue à un meilleur niveau alors que la Belgique pourrait bien être la belle surprise de la compétition. On ne parle pas trop de la Pologne, il y a des joueurs de qualité, comme Lewandowski. Ou le Portugal de Ronaldo. Je n’oublie pas non plus la Suisse, qui nous pose souvent des problèmes. J’espère juste que le 19 juin, les deux équipes marqueront beaucoup de buts mais avec un de plus pour les Français!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.