Face au Real Madrid, l’heure «H» pour Hart

FootballLe portier de Manchester City vit ce mardi soir sa première demi-finale de Ligue des champions. Avec la ferme intention d’aller plus loin.

Joe Hart espère prendre une nouvelle dimension.

Joe Hart espère prendre une nouvelle dimension. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il est incontestable qu’une formation désireuse de faire tomber le Real Madrid se doit de posséder un immense gardien, un portier tentaculaire capable de repousser les assauts conjugués de Bale, Benzema, Cristiano Ronaldo et autre Kroos. Avec Joe Hart dans sa cage, Manchester City, qui reçoit les Madrilènes ce mardi soir en demi-finale aller de la Ligue des champions, est-elle de celles-ci? Le débat est ouvert.

Et, du haut de ses 196 cm, l’intéressé a à cœur de pouvoir le clore tout à l’heure. Histoire d’être enfin reconnu à l’échelle continentale. Car s’il a réussi de belles saisons çà et là, en cueillant deux titres nationaux, et s’il a encore dégoûté les attaquants du PSG au tour précédent (et Zlatan Ibrahimovic en particulier), Hart reste un dernier rempart contesté par le grand public, un homme qui n’a encore jamais fait l’unanimité.

Reste que, conscient d’être solide sur sa ligne et pas maladroit en «un contre un», le quart de finaliste de l’Euro 2012 sent pointer l’heure «H», celle qui permettra à son aura et à son club de prendre une autre dimension. «Pour City, le moment est venu d’aller plus haut, expose-t-il. Nous nous devons de justifier enfin l’étiquette de grand club européen. Il faut que nous croyions en nous, car je suis convaincu que nous avons les moyens de gagner la Ligue des champions. Même si, bien sûr, le Real est un sérieux obstacle.»

Mais peu importe, finalement, que les Ibères soient favoris sur le papier. Une semaine après avoir soufflé ses 29 bougies, Joe Hart entend bien souffler le froid sur les espoirs «merengue». «Cette saison, nous avons prouvé que nous avons franchi un cap, reprend le grand blond. Hormis lors des deux matches de poule contre la Juventus, Manchester City a répondu présent. Nous avons toujours été bons et nous avons à chaque fois gagné en confiance.» Aux Citizens, maintenant, de gagner en… trophée(s).

(24 heures)

Créé: 25.04.2016, 20h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.