Passer au contenu principal

Le FC Bavois peut rire, le LS espérer et SLO rêver

Les trois clubs vaudois qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe ne peuvent pas se plaindre du tirage au sort.

Dan Ndoye et ses coéquipiers du LS n’ont pas caché leur joie après leur belle victoire.
Dan Ndoye et ses coéquipiers du LS n’ont pas caché leur joie après leur belle victoire.
KEYSTONE

Sur les quatre clubs vaudois engagés en Coupe de Suisse, le week-end dernier, trois sont parvenus à passer le cut pour rejoindre le cercle restreint des seize huitièmes-de-finalistes. Jamais le canton n’avait été à pareille fête. Ou alors il y a très très longtemps.

Entre le Lausanne-Sport, Bavois et Stade-Lausanne-Ouchy, les trois qualifiés, la palme revient au premier nommé. La seule des trois équipes à avoir sorti un adversaire de catégorie supérieure. Pour souligner la portée de la belle performance lausannoise contre Lugano (3-0), il suffit de préciser que le LS n’avait plus éliminé un club de Super League, devant son public, depuis le… 11 avril 2001 et une victoire, aux tirs au but, face au FC Bâle. Une époque où le club de la Pontaise avait un tout autre statut et un «s» final.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.