Le FC Bâle fait le plein au Parc Saint-Jacques

FootballLes Bâlois se sont imposés 2-0 à domicile face aux Polonais du Lech Poznan.

Breel Embolo a scellé le score à la 90e minute.

Breel Embolo a scellé le score à la 90e minute. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux matches, six points! Le FC Bâle est idéalement placé dans le groupe I de l'Europa League. Les Rhénans ont battu Lech Poznan 2-0 au Parc Saint-Jacques.

Comme il y a deux semaines à Florence, il a fallu une expulsion dans les rangs adverses pour que le FCB passe l'épaule. Après une première mi-temps morne et insipide, la partie basculait à la 49e, quand Linetty écopait stupidement d'un second carton jaune. En supériorité numérique, les Bâlois ne mettaient alors que six minutes pour en profiter: une longue ouverture de Samuel trouvait Bjarnason, et l'Islandais ne manquait pas son coup (55e).

Peu après (60e), Bjarnason se muait en passeur pour Embolo, mais la conclusion du joyau du FCB manquait de peu la cible. Le jeune attaquant suisse, même s'il n'a pas toujours fait les bons choix, a quand même été le joueur le plus dangereux sur la pelouse. C'est d'ailleurs lui qui a conclu la soirée en signant le 2-0 à la 90e, après une remise habile de Janko.

Bémols sur la manière

Bâle a donc rempli sa mission, du moins sur le plan comptable. Car pour ce qui est de la manière, on peut quand même émettre quelques bémols, au vu notamment des 45 premières minutes durant lesquelles les hommes d'Urs Fischer ont semblé le plus souvent amorphes. Et ils n'ont pas non plus su se mettre rapidement à l'abri après avoir ouvert le score, malgré un adversaire franchement loin d'être redoutable.

«Nous avons dû faire preuve de patience contre une équipe qui a défendu très bas», a analysé l'entraîneur du FCB. «Il était important pour nous de ne pas prendre trop de risques et de courir le risque de se faire prendre en contre», a-t-il aussi dit.

Dans l'autre match du groupe, la Fiorentina de Paulo Sousa a réagi après son revers initial contre les Bâlois. Les Italiens ont gagné 4-0 à Porto contre Belenenses. Bernardeschi (18e) et Babacar (45e) ont marqué pour la Viola en première mi-temps, Tonel ajoutant le troisième sur un autogoal (83e) avant que Rossi ne scelle le score final (90e). (si/nxp)

Créé: 01.10.2015, 21h21

Articles en relation

Bâle favori contre Lech Poznan

Football Les Bâlois vont tenter de s'imposer jeudi face au champion de Pologne, lors de la 2e journée de l'Europa League. Plus...

Bâle fait recours contre la suspension de Xhaka

Super League L'international albanais manquera le match de dimanche au Letzigrund contre Zurich. Plus...

Le FC Bâle creuse tranquillement son avance

Football - Super League Les Rhénans n'ont pas failli, samedi face à Lugano, tandis que les Grasshoppers n'ont pas réussi à faire mieux qu'un match nul contre Saint-Gall. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.