Une bonne étoile veillait sur Le Mont

Football Touchée par la mortdu frère de Meite, l’équipe de Claude Gross a fait corps pour battre Schaffhouse à Baulmes (2-0).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Cette victoire, je ne la mettrais pas sur le compte de la chance. Une bonne étoile a veillé sur nous lors de ce match.» Emu, Claude Gross avait forcément une pensée pour son joueur Yancoub Meite. La minute de silence respectée avant le match a symbolisé l’émotion et la communion qui ont habité les Montains durtant toute la semaine. Serge Duperret a tout mis en œuvre pour accompagner son joueur dans cette épreuve. «Nous avons assuré les frais pour qu’il puisse être auprès de sa famille, expliquait le président du club. Au début de la semaine, nous ne pensions pas qu’il pourrait être aligné. Nous avons ensuite réalisé à quel point il était important pour lui d’être sur le terrain.» Avec ses équipiers.

«Je n’ai pas de mots pour décrire le soutien que j’ai reçu», soufflait de son côté Meite, au terme d’une semaine éprouvante. «Je tiens à remercier tout le monde au club. Je voulais être là pour aider l’équipe, bien sûr, mais surtout pour mon frère.» Le Parisien a été touché par la solidarité indéfectible de ses coéquipiers. Laquelle s’est encore manifestée hier sur le terrain: après l’ouverture du score, Daniel Gygax est venu vers son coéquipier pour lui dédier ce but.

Archidominés, les Lausannois ont aussi fait front sur le terrain. Schaffhouse aurait dû gagner ce match. Les visiteurs ont frappé à vingt reprises en direction de Maxime Brenet, sans trouver la faille. Le portier lausannois a réalisé des miracles pour réussir un quatrième blanchissage consécutif à domicile.

Daniel Gygax a débloqué la situation sur le premier tir cadré du Mont (45e). Le but du Zurichois, qui n’avait plus marqué depuis 588 jours en championnat, traduit le froid réalisme des Vaudois. Ces derniers ont ensuite géré leur avantage, bien aidés par l’expulsion de Lekaj (75e). Entré en cours de jeu, Adrian Alvarez a assis très tardivement (95e) le succès de son équipe.

Dans un championnat plus serré que jamais, les Montains respirent mieux. Ils comptent deux points d’avance sur la barre, avant de recevoir Winterthour dimanche prochain. (24 heures)

Créé: 18.10.2015, 20h11

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...