Federer «Je joue bien car je bouge bien»

TennisLe Bâlois se sent à l'aise, au moment d'aborder l'US Open. Mais il craint son adversaire du premier tour, l'Argentin Leonardo Mayer (ATP 33).

Roger Federer a débarqué à New York sur un titre à Cincinnati.

Roger Federer a débarqué à New York sur un titre à Cincinnati. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il ne débutera l'US Open que mardi - tout comme Stan Wawrinka et Timea Bacsinszky -, mais Roger Federer a effectué sa première apparition de la quinzaine new-yorkaise devant les représentants de la presse, samedi. L'occasion pour le No 2 mondial d'évoquer sa forme du moment et la dernière levée du Grand Chelem de la saison.

- Roger Federer, vous avez développé un tennis très offensif à Cincinnati. Repartirez-vous sur les mêmes bases à Flushing Meadows?

C'est vrai que j'ai joué de manière agressive dans l'Ohio. Ça a bien fonctionné lors des premiers tours et je suis content que ça m'ait également souri en demi-finale puis en finale, face à Murray et Djokovic. Maintenant, le revêtement est tout de même moins rapide à New York, il faudra voir à quel point je peux être offensif. Reste que je compte bien poursuivre sur ma lancée. Je me sens à l'aise mentalement, physiquement et dans mon jeu. Ma façon d'évoluer dépend beaucoup de comment je bouge. Et vu qu'actuellement je bouge bien, je joue bien.

- Qu'en est-il de votre nouveau coup, que vous tentez parfois sur les deuxièmes balles adverses. Comptez-vous à nouveau vous en servir à l'US Open?

Ca dépendra de mes adversaires et de leurs services. Je déciderai au fur et à mesure. Mais bien sûr que j'aimerais l'utiliser.

- En parlant de service, le votre marche plutôt bien (80% de points gagnés derrière sa 1re balle cette saison). Comment l'expliquez-vous?

Je parviens à imprégner davantage de puissance qu'à l'époque, notamment grâce à un dos et des abdos plus robustes, une raquette différente aussi. Et puis, je peux m'appuyer sur une bonne deuxième balle, du coup ça me permet de prendre des risques et de chasser les lignes sur la première. Je trouve le bon rythme, et c'est également une affaire de concentration. Le service ne sert pas uniquement à débuter l'échange. C'est une véritable arme alors j'essaie d'en tirer profit.

- Etes-vous conscient de faire partie des favoris à New York?

Oui, bien sûr, et je crois en mes chances. Mais je ne me projette pas plus loin que le premier tour (ndlr: face à l'Argentin Leonardo Mayer, ATP 33), surtout que je m'attends à une rencontre compliquée. Je ne dirais pas que je ressens une pression particulière, mais c'est un tirage difficile. J'ai d'ailleurs été surpris de voir que Leonardo n'était pas tête de série, ça a même été un choc. C'est un joueur très talentueux, contre lequel j'ai sans doute remporté l'un des succès les plus chanceux de ma carrière, à Shanghai en 2014 (ndlr: leur unique duel, gagné 9-7 dans le tie-break du troisième set par le Bâlois, qui avait sauvé 5 balles de match). Ce sera un véritable challenge. J'espère pouvoir compter sur ma confiance et parvenir à m'appuyer sur mon expérience pour passer.

Créé: 29.08.2015, 20h51

Articles en relation

Federer a les moyens de s’offrir l’US Open

Tennis Le Bâlois aborde la dernière levée du Grand Chelem de la saison en mode conquérant. Et s’il y décrochait son 18e titre majeur? Plus...

L’euphorie qui règne à New York n’atteint pas la sereine Williams

Tennis Lors de l'US Open (du 31 août au 13 septembre), l’Américaine a l’occasion de réaliser le Grand Chelem et d’égaliser le total de 22 titres majeurs de l'Allemande Steffi Graf. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...