Passer au contenu principal

Federer a les moyens de s’offrir l’US Open

Le Bâlois aborde la dernière levée du Grand Chelem de la saison en mode conquérant. Et s’il y décrochait son 18e titre majeur?

Loin de l’agitation qui rythme – à coups de klaxons, de sirènes et d’animations nocturnes – le centre de Manhattan, l’atmosphère est encore bien calme à Flushing Meadows. Les différents stands se mettent gentiment en marche, alors que les qualifications pour le tableau principal ainsi que les multiples séances d’entraînement occupent les courts annexes sous le regard de quelques curieux. L’excitation devrait grimper au fil des jours, jusqu’à lundi et le début de l’US Open, dernière levée du Grand Chelem.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.