FIFA: enquête sur un avocat uruguayen

Panama papersJuan Pedro Damiani fait partie de la commission d'éthique de l'organisation.

Juan Pedro Damiani, à gauche, avec la start du football uruguayen Diego Furlan, le 19 juillet 2015.

Juan Pedro Damiani, à gauche, avec la start du football uruguayen Diego Furlan, le 19 juillet 2015.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La FIFA a ouvert une enquête sur un membre de sa commission d'éthique. L'avocat uruguayen Juan Pedro Damiani serait lié à trois personnes inculpées par la justice américaine dans le scandale de corruption de la fédération, selon une vaste enquête révélée dimanche.

Cette gigantesque enquête sur les paradis fiscaux réalisée par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) se base sur quelque 11,5 millions de documents. Regroupés sous la dénomination «Panama papers», ils proviennent tous du cabinet d'avocats Mossack Fonseca.

L'Uruguayen Juan Pedro Damiani fait l'objet d'une enquête au sujet de ses relations d'affaires avec son compatriote Eugenio Figueredo, confirme dimanche le comité d'éthique. Selon les documents décortiqués par l'ICIJ, Juan Pedro Damiani et son cabinet d'avocats auraient notamment travaillé pour sept sociétés offshores liées à cet ancien vice-président de la FIFA et ex-président de la Confédération sud-américaine (Conmebol).

Intermédiaire

Eugenio Figueredo, 83 ans, est l'un des sept responsables de la FIFA qui avaient été arrêtés en mai dernier à Zurich. Il a été extradé en décembre vers l'Uruguay où il devra répondre d'accusations de blanchiment d'argent et de corruption.

Selon l'enquête du consortium, Juan Pedro Damiani a également servi d'intermédiaire auprès d'une société basée au Nevada (Etats-Unis) et liée aux hommes d'affaires argentins Hugo et Mariano Jinkis. Ces derniers, dirigeants d'une société de marketing sportif, sont eux aussi poursuivis par la justice américaine, pour le versement présumé de dizaines de millions de dollars de pots-de-vin contre l'obtention de droits télévisés en Amérique du Sud.

Juan Pedro Damiani est le président de Penarol, l'un des deux clubs de Montevideo, avec le Nacional, qui dominent le championnat uruguayen. Il est membre du comité d'éthique de la FIFA depuis sa création en 2006 et est actuellement membre de la chambre de jugement de ce comité. (ats/nxp)

Créé: 04.04.2016, 03h50

Articles en relation

Qui se trouve dans les Panama Papers?

Visualisation Une application interactive expose en détail l’utilisation de sociétés offshore par des responsables politiques, leurs proches ou leurs associés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.