A Finhaut, Froome a assis sa domination sur le Tour

Tour de FranceAu barrage d’Emosson, le Britannique a conforté son maillot jaune. Mais qui donc pourrait lui mettre des bâtons dans les roues? Cancellara jette l’éponge

Froome a encore accentué son avantage sur ses poursuivants immédiats Mollema, Yates et Quintana.

Froome a encore accentué son avantage sur ses poursuivants immédiats Mollema, Yates et Quintana. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Entre Berne et Finhaut-Emosson, Chris Froome pédalera-t-il en toute sérénité ou sera-t-il (enfin) chahuté par ses adversaires, cantonnés dans un cyclisme défensif? La question n’a pas taraudé longtemps les esprits. Une échappée au long cours a réglé indirectement le problème. Sur des routes noires de monde, le «Kenyan blanc» a conforté son maillot jaune. Pour les candidats à la victoire finale, la course s’est apparentée à une course de côte en direction du barrage d’Emosson. Où Froome a eu le souffle coupé, pour la première fois de la journée, par le panorama majestueux qui s’offrait à lui.

«Mon équipe est incroyable.» Dixit Chris Froome au moment de l’interview. Qu’aurait-il pu dire d’autre? Peut-être un grand merci à l’équipe Astana. Dans l’espoir (bien mince) de replacer Fabio Aru au classement général, la formation kazakhe n’a pas ménagé sa peine derrière l’échappée du jour au sein de laquelle s’était immiscé le Valaisan Steve Morabito, bon 9e. Ce faisant, Astana a fait le jeu des Sky. L’étape s’est déroulée selon un scénario habituel. L’équipe du maillot jaune a contrôlé à distance, géré à sa guise. La sélection s’est effectuée par l’arrière.

J’ai déjà gagné deux fois le Tour, je suis plus relâché et je sais mieux appréhender l’événement

A 1,2 km du but, Froome a accéléré, dans son style inimitable, pour ne pas laisser Richie Porte lui grappiller ne serait-ce qu’une poignée de secondes. L’Australien (6e du général) a perdu le Tour à Cherbourg (2e étape) lors d’un incident mécanique. Le leader de la BMC a emmené Froome sur la ligne dans un fauteuil. Le mot trône conviendrait mieux. Comme lorsque les deux compères partageaient la même ambition chez Sky. Dans l’opération, Froome a encore accentué son avantage sur ses poursuivants immédiats (Mollema, Yates et Quintana).

«Mes adversaires n’ont pas de bonnes jambes pour m’attaquer. Mais, pour moi, ce n’est pas facile. Un Tour n’est jamais facile, se défendait Froome. J’aborde cette troisième semaine en meilleure condition que l’an dernier. J’ai déjà gagné deux fois le Tour, je suis plus relâché et je sais mieux appréhender l’événement. Je pense à toutes les obligations liées au maillot jaune, notamment les conférences de presse.»

Chris Froome poursuivait sur ce ton affable qui le caractérise: «A l’inverse des autres formations, la Sky ne poursuit qu’un seul objectif: la victoire sur le Tour. Si j’appartenais à une petite équipe, il en irait différemment. J’irais en échappée, je viserais une étape, pas le général.»

Côté romand, Steve Morabito, le héros du jour, était partagé entre deux sentiments. «Je suis content d’avoir pu prendre la bonne échappée et un peu déçu du dénouement de la journée. Dans l’idée, j’imaginais servir d’appui pour Sébastien Reichenbach.» Le coureur de Troistorrents est allé au bout de l’effort mais pas de son intention. «C’est toujours difficile d’enchaîner un jour de repos et une étape de montagne. Mais je me suis rapidement rendu compte que j’étais fatigué.» Et là, las il n’y a rien à faire.

Cancellara abandonne

«L’étape s’est déroulée à un rythme soutenu. Nous sommes arrivés très rapidement au pied du col de la Forclaz. J’ai essayé de ne pas me mettre trop vite dans le rouge dans la montée finale», relevait Sébastien Reichenbach. 24e de l’étape, le Martignerain est le meilleur Suisse au général (13e). «Rouler à domicile devant ma famille et mes amis m’a procuré beaucoup d’émotion et m’a permis d’oublier ma souffrance. C’était une journée exceptionnelle. J’ai de bonnes sensations mais je ne pense pas que le peloton me laissera partir dans les dernières étapes.» A vérifier.

114e du général, conscient d’avoir rempli son rôle et de ne plus rien attendre de ce Tour, Fabian Cancellara a décidé de jeter l’éponge. Aujourd’hui, le Bernois ne s’alignera pas dans le chrono accidenté (17 km) qui se déroulera entre Sallanches et Megève.

«Je suis le premier étonné par la victoire d’Ilnur Zakarin. On le sera tous quand un jour il gagnera le Tour de France.» Les propos de Richard Chassot au sortir du Tour de Romandie 2015 nous revenaient à l’esprit lorsque le Russe (26 ans) a levé les bras à Finhaut-Emosson. Ce grand escogriffe (1 m 87 pour 65 kg) a signé le premier succès pour Katusha sur ce Tour. Victime d’une chute au récent Giro, Zakarin s’était relevé avec une double fracture (clavicule et omoplate). «J’ai pu retrouver une bonne condition. Je voulais gagner une étape pour Katusha. C’est fait.» Pour le Russe, l’appétit vient en mangeant. «Un jour j’aimerais gagner un grand Tour. Le Tour de France est le plus beau.» Richard Chassot ne sera pas surpris. Pour la petite histoire, Zakarin est père d’une petite Kristina depuis le 2 juillet et le début du Tour. «J’ai pu la voir sur Skype.»

Créé: 20.07.2016, 22h31

Articles en relation

Des dizaines de milliers de spectateurs à l’assaut de Finhaut

Tour de France Du monde entier, fans et curieux sont venus encourager les coureurs sous une chaleur étouffante. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.