Cette fois-ci, Nicola Spirig n'a pas eu besoin de photo finish!

Geneva TriathlonContrairement à Londres, la championne olympique s'est imposée sans discussion sur les Quais du Mont-Blanc. La voilà titrée pour la cinquième fois en Europe.

Nicola Spririg à l'échauffement.

Nicola Spririg à l'échauffement. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est avec un drapeau suisse qu'elle a franchi la ligne d'arrivée, un large sourire aux lèvres, comme un soulagement. Un triomphe. Depuis 2009, elle domine de la tête et des épaules la discipline. C'est elle la reine, la championne olympique, la référence.

Depuis ce samedi, Nicola Spirig a donc coiffé une cinquième couronne européenne. Et cette fois-ci, contrairement à Londres, il n'y a pas eu besoin de photo-finish. Sur les Quais du Mont-Blanc, la Suissesse s'est imposée avec plus de 40 secondes d'avance sur l'Italienne Annamaria Mazzetti et plus d'une minute sur l'Espagnole Ainhoa Murua.

«Mais, se marre la lauréate du jour, cela ne signifie pas que je serai la grande favorite à Rio, il y a d'autres filles capables d'aller plus vite que moi, comme la Britannique Jodie Stimpson...» Avec le somptueux jet d'eau dans son dos, la maman de Yannis est radieuse. Actuellement, la tenante du titre, déjà victorieuse aux Pays-Bas (2009), en Irlande (2010), en Isrtaël (2012) et l'an passé à Kitzbühel, victorieuse également de la médaille d'or aux Jeux européens de Bakou le mois dernier, est insatiable. Elle égale dans la foulée le record de la Portugaise Vanessa Fernandes. «C'est bien un record, renchérit Spirig, mais le fait de m'imposer devant ce public incroyable ici à Genève est plus valorisant pour moi. Je tiens à remercier d'ailleurs les organisateurs et les bénévoles qui ont réalisé un travail remarquable.»

Comme ce fut le cas quelque heures plus tôt chez les hommes, malgré un parcours très exigeant, tout s'est finalement joué dans l'épreuve de la course à pieds. Le tracé «casse-pattes» de vélo, malgré des passages à 10%, n'a pas eu l'effet sélectif escompté. Tout au moins a-t-il laissé des traces sur des filles moins bien affûtées que la Suissesse, en démonstration. «Mais répète Nicola Spirig, jusqu'à Rio, il reste un an et beaucoup de travail.»

En attendant, la Zurichoise s'associera normalement dimanche (à midi) à Sven Riederer, Andrea Salvisberg et Jolanda Annen dans l'épreuve du relais qui pourrait apporter une nouvelle médaille à la Suisse...

Créé: 11.07.2015, 18h55

Galerie photo

Belle ferveur sportive sur les quais grâce au Geneva Triathlon.

Belle ferveur sportive sur les quais grâce au Geneva Triathlon. Les championnats d'Europe de triathlon ont débuté hier jeudi. Il y a du monde sur les quais pour soutenir les athlètes ce vendredi matin. Beau succès et belle ambiance.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.