Passer au contenu principal

Folles machines à record

Les bateaux de la dernière tentative de record du tour du monde restent la référence.

Spindrif Très sécurisant et à l’aise dans le gros temps, le bateau de Dona Bertarelli est le mieux armé pour titiller le record.
Spindrif Très sécurisant et à l’aise dans le gros temps, le bateau de Dona Bertarelli est le mieux armé pour titiller le record.
ELOI STICHELBAUT

Il faut grimper sur le pont des monstres! Pour prendre véritablement le pouls et la mesure de ces bateaux d’exception qui s’élancent à l’assaut des records les plus prestigieux, rien de tel qu’une balade à dos de trimaran géant. Encore faut-il avoir le pied marin et l’estomac bien accroché… Idec Sport et Spindrift 2 sont des bêtes de concours, des machines de guerre, «des missiles», dit Bernard Stamm, équipier sur le premier nommé. Les gabarits sont impressionnants: Spindrift 2, c’est 40 mètres de long, 23 mètres de large et un mât qui culmine à 42 mètres; Idec, à peine plus modeste, affiche des mensurations de 31,5 - 22,5 - 33,5. Mis à l’eau en 2007 et 2008, ils ont été modifiés, allégés, optimisés. Malgré une tentative infructueuse cet hiver, les deux maxi-trimarans restent la référence.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.