Un tournoi géant fera vibrer 8000 footballeurs dans le canton

FootballSamedi, 753 équipes de juniors disputeront la 19e édition de Graines de foot. Des pros du LS et de YB se souviennent.

Les juniors venus des quatre coins du canton tenteront de mériter leur qualification pour les finales du 29 juin.

Les juniors venus des quatre coins du canton tenteront de mériter leur qualification pour les finales du 29 juin. Image: Christian Brun

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Demandez à un ex-junior passé professionnel ce qu’il pense de Graines de foot et vous verrez immédiatement ses yeux briller. À l’image d’Andi Zeqiri, devenu parrain du tournoi des années après avoir rayonné sur cet événement. «J’ai remporté deux finales avec Lausanne, en juniors E et en D, se souvient l’attaquant du LS. J’avais inscrit un superbe goal à Montreux face à Lutry en finale de la phase qualificative. C’était une reprise de volée.»

Jordan Lotomba a également marqué l’histoire de Graines de foot. «J’ai soulevé une fois le trophée des D avec Yverdon, confiait le joueur de Young Boys, lors d’une précédente édition. Et l’année suivante, nous sommes revenus et nous avons gagné la finale pour la troisième place. C’était le dernier match que nous disputions avec notre entraîneur et nous étions fiers de l’avoir remporté pour lui.»

La fête des enfants

Créer des souvenirs, faire de cette journée un moment magique est le but du créateur du tournoi. «Quand on a commencé, il y a dix-neuf ans, je ne voulais qu’une chose: organiser un événement unique pour les enfants», explique Georges Guinand. Cette manifestation, qui nécessite le travail de 1200 bénévoles, est devenue le rendez-vous de l’année le plus attendu des jeunes footballeurs vaudois. En plus des moments d’émotion vécus entre copains, les 8000 participants joueront avec un t-shirt Graines de foot qu’ils pourront garder. Ils recevront en plus une médaille et un petit sac à dos. Les premiers auront l’honneur de brandir une coupe avec le droit de disputer la phase finale, deux semaines plus tard au stade de la Tuilière. Un privilège promis à chaque finaliste des qualifications.

De 8 à 10 matches

Toujours plus grand, toujours plus costaud, le tournoi Graines de foot n’aura jamais été aussi important que cette année. Samedi, 753 équipes de juniors D, E, F et G (de 5 à 12 ans) se retrouveront sur 24 sites dispersés aux quatre coins du canton. Le tournoi créé en 2001 connaît un succès tel que les premiers matches doivent commencer plus tôt. Soit à 8 h 15. Mais rassurez-vous, pas besoin de mettre de réveil. En général, les gosses sont aussi excités qu’au matin de Noël.

Autre satisfaction pour les joueurs, celle de disputer au moins huit matches durant la journée. «C’est une des forces du tournoi, reprend l’organisateur. Les enfants ne viennent pas pour se tourner les pouces. Outre les sept rencontres qualificatives de 12 à 13 minutes (selon les catégories), ils jouent au minimum un match de classement. Les finalistes en disputeront pour leur part dix, en comptant les quarts, les demies et la finale. Autant dire que les parents n’auront aucune peine à les coucher le soir!»

Fair-play récompensé

Une autre force de Graines de foot consiste à récompenser le beau jeu et les attitudes exemplaires. Sur les 24 sites, un trophée sera attribué à l’équipe la plus sportive. «Il ne s’agit pas d’une coupe fair-play que l’on distribue au dernier comme lot de consolation, étaie Georges Guinand. Un jury notera non seulement l’attitude des joueurs sur la pelouse et lors du repas de midi, celle des entraîneurs, mais aussi le comportement des parents au bord du terrain.»

Un trophée spécial sera remis sur chaque site et un sac de ballons distribué à chaque lauréat de ce prix fair-play. Les organisateurs auraient pu aller plus loin dans la démarche en offrant un ticket pour les finales du tournoi, le 29 juin. Mais ce ne sera pas le cas. «Peut-être pour le 20e, en 2020», ouvre la porte Georges Guinand.

Créé: 11.06.2019, 21h14

Cliquer sur l'image pour agrandir

Articles en relation

Du respect et de l’humilité à Graines de foot

Football Puidoux-Chexbres, Vevey Sports et SLO remportent les finales du tournoi, à la Tuilière. Plus...

8000 enfants ont célébré le beau jeu à Graines de foot

Football Les juniors vaudois ont été les meilleurs ambassadeurs de leur sport. Les entraîneurs pas toujours. Plus...

Un champion avec les juniors E de Champagne

Football Ancien joueur du grand FC Bâle, Sébastien Barberis avait coupé avec le foot. Il a remis les deux pieds dedans lors de Graines de Foot où il s’est qualifié pour la grande finale Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.