Cristovao Da Luz a encore frappé

FootballL’insatiable buteur a amené l'ouverture du score, marqué son but habituel et l'ES Malley s'est imposé 2-0 contre Vevey United II.

Cristovao Da Luz n'en finit plus de marquer.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cristovao Da Luz pourrait assurément faire partie des sérieux candidats au titre de meilleur buteur de la décennie en 2e ligue vaudoise. Chaque année, l'ailier revient avec la même faim de goals et la même envie de faire pleurer les gardiens adverses. 16 buts lors de la saison 2013/2014. 24 en 2015/2016. 18 l'année suivante. 31, son record, il y a deux ans. Et, déjà, neuf cette saison. Une jolie moyenne de plus d'une réussite par match que l'attaquant de l'ES Malley a entretenu mercredi soir, en devenant l'un des principaux acteurs de la victoire 2-0 des siens face à Vevey United II.

Le goaleador a débloqué la situation d'un intéressant choc de haut de tableau à la demi-heure. Si Kian De Mertzenfeld avait réussi à détourner son missile en corner quelques minutes plus tôt, sur cette nouvelle immense frappe de la 30e minute, il n'a pu que repousser le ballon dans les pieds de Daniele Kilinc, qui traînait au bon endroit pour ouvrir le score.

Le 2-0 a provoqué un peu plus de vagues, sachant que le même Kilinc a intercepté une relance veveysanne avec le bras. L'arbitre a jugé que l'intervention était involontaire et, donc, tout à fait régulière, et Malley n'a pas manqué d'en profiter. Nelson Ribeiro a servi Cristovao Da Luz, qui n'a pas tremblé pour remporter son face-à-face. Le score en restera là, malgré en envoi du Veveysan Angelo Ruberintwari qui s'est heurté à la transversale dans les arrêts de jeu.

"On peut parler du match parfait. On a géré la partie, on s'est montrés solides, s'est réjoui l'infatigable buteur. À quoi je dois ma régularité? Bonne question... Je fais toujours la même chose. Je ne change pas mon jeu. Mais mes coéquipiers m'aident beaucoup. C'est vrai que j'ai inscrit pas mal de buts depuis cinq-six ans, mais je ne les compte plus."

À force, ne s'imagine-t-il pas un avenir dans les catégories supérieures? "Si on monte avec Malley, pourquoi pas!, se marre l'ancien joueur de Forward-Morges. Mais pour être honnête, je ne pense pas. J'ai pris l'habitude de la 2e ligue. J'habite juste à côté, je me sens très bien dans cette équipe."

La saison dernière, les Lausannois avaient manqué une accession aux finales pour un point, à cause d'un classement fair-play déficitaire par rapport au Pully Football. Avec seize unités prises en huit rencontres et une 3e place provisoire, il y a de la revanche dans l'air à la Tuilière. "Je suis très confiant. Cette année, ça va le faire. On a raté deux matches jusqu'à présent, mais on va se rattraper", promet Cristovao Da Luz, qui saura assurément forcer le destin si l'ES Malley en a besoin.

Créé: 09.10.2019, 22h58

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.