Entre Ilija Borenovic et Yverdon Sport, une romance impossible

FootballYS avait fait du coach du Team Vaud M21 son premier choix pour succéder à Anthony Braizat. Mais le LS veut le garder.

Ilija Borenovic, qui dirige pas moins de sept internationaux dans son équipe du Team Vaud M21, est un rouage important dans la structure technique du LS.

Ilija Borenovic, qui dirige pas moins de sept internationaux dans son équipe du Team Vaud M21, est un rouage important dans la structure technique du LS. Image: PATRICK MARTIN/A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Irréprochable, sans accro, si possible spectaculaire et ponctuée d’une promotion. Voilà à quoi doit ressembler la saison du Lausanne-Sport, qui a beaucoup à se faire pardonner après les tourments rencontrés lors du dernier exercice. Il y a le cœur des fans à reconquérir, il faut rassurer les grands patrons: bref, le LS n’a pas le droit à l’erreur.

Jusqu’ici, les Lausannois ont fait tout juste. Ils trônent avec autorité sur la Challenge League, régalent leurs spectateurs et portent sur le devant de la scène des jeunes talents de leur formation promis à un bel avenir. Problème? Le club de la Pontaise traverse sa première zone de turbulences. Et la perturbation ne vient ni du terrain ni directement de l’équipe fanion.

Entraîneur au Team Vaud depuis plus de six ans, Ilija Borenovic rencontre un succès grandissant. Passionné, travailleur, à l’aise avec les jeunes, l’actuel coach des M21 est une personnalité appréciée et reconnue au sein de la structure vaudoise. Si bien que ses qualités ont fini par être remarquées ailleurs dans le canton. À Yverdon Sport, exactement, qui le considère comme le remplaçant idéal d’Anthony Braizat, remercié il y a deux semaines. Le leader de Promotion League est ainsi entré en contact avec «Bobo», lui a soumis une proposition et les deux parties semblaient ravies à l’idée de collaborer. Sauf que la situation ne prenait en compte que deux des trois protagonistes concernés...

Le troisième, c'est évidemment le Lausanne-Sport, qui n’a appris que tardivement la volonté d’Yverdon de recruter l’entraîneur de son équipe réserve. Et puisque le contrat d’Ilija Borenovic court jusqu’à la fin de la saison, le LS est en droit de mettre fin à toutes négociations. Ce qu’il a fait. «Parce qu’à l’heure qu’il est, Ilija occupe une position de toute première importance au club. Trop de gens seraient impactés par son départ», tranche Pablo Iglesias, le directeur sportif lausannois.

Ce dernier le sait, la décision de son club place Ilija Borenovic dans un inconfort bien compréhensible. L’entraîneur du Team Vaud M21 ne s’est jamais mis en avant, il a patienté dans l’ombre en attendant que son heure vienne. «Si je travaille bien, des clubs finiront obligatoirement par me remarquer», nous confiait-il il y a quelques semaines. Son prince charmant est arrivé, mais la romance est impossible.

«Je sens bien qu’il est affecté, souligne Pablo Iglesias. Je le comprends tout à fait. C'est un jeune entraîneur, qui ne s’est pas fait un nom grâce à une grande carrière de joueur. Aujourd’hui, il se sent désiré, sans compter que la proposition d’Yverdon a de quoi faire tourner la tête. Il se dit que c’est une opportunité unique. Mais la vérité, c’est qu’YS ne sera certainement pas le dernier club à l’approcher.»

L’autre réalité, c’est qu’Ilija Borenovic et le LS sont liés par bien plus qu’un simple contrat. Au Team Vaud, la situation des entraîneurs est réévaluée chaque année. Ce n’est pourtant pas le cas pour le technicien aux origines serbes, dont la durée de l’entente avait été portée à deux saisons, avec option pour une supplémentaire. «Avec les bénéfices pécuniaires et les autres avantages qui vont avec, comme la possibilité de suivre les cours de son diplôme UEFA», souligne Pablo Iglesias.

Sept internationaux

De par son lien avec la première équipe, puisqu’il fait partie du processus de transition de certains joueurs entre la réserve et la «une», Ilija Borenovic n’est pas le dernier venu dans l’organisation lausannoise. Avec les M21, pas moins de sept internationaux juniors évoluent sous ses ordres. Et le géant Ineos pourrait avoir encore bien des projets à lui confier. «S’il veut partir l’été prochain, on ne pourra pas le retenir, continue Pablo Iglesias. Mais effectivement, une passerelle au sein de la plateforme Ineos pourrait s’ouvrir pour lui à l'avenir.»

Du côté d'Yverdon Sport, on ne s’affole pas face au mur qui se dresse. «J’ai toujours trouvé dommage de barrer un joueur ou un entraîneur, d’aller à l’encontre de sa volonté, lance Serge Duperret, le directeur sportif d’YS. Ilija est un formateur, dont les qualités collent parfaitement au profil qu’on recherche. Maintenant, on ne peut pas dire qu’on manque de candidats pour diriger l’équipe l’année prochaine. Si on y est contraint, on saura se retourner.»

Créé: 28.11.2019, 21h38

Articles en relation

Alex Weaver devant le banc du LS

Lausanne-Sport L'entraîneur du LS, Ilija Borenovic devra rester en retrait pour les prochains matchs, son autorisation n'a pas été prolongée par l'ASF. Plus...

Borenovic compte sur ses gamins qu’il aime et connaît par cœur

Football Le coach du LS a fait grandir trois talents chez les M21. Il les retrouve chez les pros et compte sur eux pour se sauver. Plus...

Ilija Borenovic, «une solution intelligente»

Football La nomination de l'entraîneur de Team Vaud M21 à la tête du Lausanne-Sport suscite des réactions sur la toile. Léger tour d'horizon. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.