«J'ai passé deux très belles années à Echallens»

Football vaudoisAlexandre Comisetti a annoncé son départ aux joueurs mardi avant l'entraînement. Le match de samedi face à Team Vaud sera son dernier à la tête du club des Trois-Sapins.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après deux ans passés au FC Echallens Région (1re ligue), Alexandre Comisetti a décidé de s'en aller. L'ancien international suisse (30 sélections entre 1996 et 2001), nommé à l'été 2017, a annoncé la mauvaise nouvelle à ses joueurs mardi soir juste avant leur entraînement. Les Challensois ont encore une chance (très) théorique d'accéder aux finales de 1re ligue: ils devront battre Team Vaud M21 par sept buts d'écart samedi et espérer d'autres résultats positifs. Mission impossible, donc.

Le départ d'Alexandre Comisetti n'est de toute façon pas lié aux résultats. «Absolument pas. J’ai passé deux belles années ici, remplies de grandes satisfactions. J’ai rencontré de belles personnes, que je connaissais déjà en tant que suiveur du club, mais vivre le FC Echallens de l’intérieur, c’est encore autre chose, de très gratifiant», a expliqué celui qui dirigera son dernier match samedi. «Cette réflexion était dans ma tête depuis quelques semaines, mais je voulais attendre le moment où notre situation comptable était claire. C’est pourquoi je l’ai annoncé ce mardi aux joueurs.»

A-t-il dans l’idée de partir vers un nouveau défi, ce qui serait légitime au vu de son expérience et de ses qualités ? «Non. Je vais faire un break, me consacrer à mes activités professionnelles et sociales. Vous savez, entraîneur est une fonction exigeante, qui demande beaucoup de temps. Du temps qui, par définition, doit être pris ailleurs. Je me suis réorienté professionnellement il y a deux ou trois ans et mon énergie n’est pas extensible à l’infini. Je suis persuadé que, pour être bon et transmettre son message, un entraîneur doit consacrer l’entier de son énergie à son groupe. Je l’ai fait durant ces deux années, mais je n’étais pas sûr que je pourrai transmettre à nouveau ce 100% sur un nouveau cycle.»

Après avoir déjà arrêté son job de consultant de l’équipe de Suisse pour la RTS au début de l’année, voilà donc Alexandre Comisetti avec du temps libre à disposition. «Durant ces deux années à Echallens, je me suis rendu compte que les journées avaient beau faire 24 heures, elles ne sont pas si longues que ça… » La 1re ligue est une ligue exigeante, au carrefour du monde amateur et du monde professionnel. «C’est exactement ça. Les joueurs arrivent le soir après une grosse journée de travail ou d’études et il faut un leader, un homme capable de leur transmettre son énergie. Il s’agit d’un investissement lourd et au quotidien, Je suis heureux de l'avoir fait, j'adore entraîner, mais là, j'ai besoin d'un break.»

Echallens cherche donc un nouvel entraîneur. Les candidatures sont ouvertes. «La nouvelle du départ d’Alex est toute fraîche, on va se mettre au travail dès aujourd’hui», explique le directeur sportif Grégory Mathey. (nxp)

Créé: 22.05.2019, 10h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.