José Gonçalves va retrouver les terrains lausannois ce samedi

Football vaudoisA 33 ans, le Lausannois s’est engagé avec Zurich M21, en Promotion League. Avec son après-carrière déjà dans la tête.

Le capitaine de New England a été élu meilleur défenseur de Major League Soccer en 2013.

Le capitaine de New England a été élu meilleur défenseur de Major League Soccer en 2013.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

José Gonçalves a une excellente mémoire. «Mon dernier match à Lausanne? Avec Sion en 2013, sans aucun doute», répond-il du tac au tac. Après une carrière riche en expériences, qui l’a mené aux Etats-Unis. en Ecosse et en Inde notamment, voilà le défenseur central lausannois de retour en Suisse. Samedi, à 17h, il sera même à Lausanne pour y affronter le leader de Promotion League, Stade-Lausanne-Ouchy, avec sa nouvelle équipe: Zurich M21.

Un CAS en management

A 33 ans avec une équipe de jeunes, plutôt étonnant, non, pour celui que l’on imaginait volontiers découvrir encore un peu le monde, en signant en Chine ou ailleurs? José Gonçalves sourit: «Je suis installé à Zurich, ma copine vient de là. On a discuté en décembre et on a vite trouvé un accord. Je suis là pour encadrer ces jeunes, pour les aider à progresser.» Tout en pensant déjà à son après-carrière. «Je viens de passer mon CAS (certitifcat d’études avancées) en management du sport à l’Université de Saint-Gall. Avoir la chance d’intégrer le FC Zurich, un club sérieux et reconnu en Suisse, est une bonne chose pour moi dans ce cadre. La priorité jusqu’en juin, c’est le terrain et les M21. Ces six mois vont me permettre de voir comment le club fonctionne et de prendre mes marques. Petit à petit, on trouvera ensemble la meilleure fonction pour moi.»

L’humilité étant une des qualités du Lausannois de 33 ans, pas question de vouloir commencer par un poste trop exposé. «Vous me voyez arriver et dire que je suis José Gonçalves, que j’ai joué seize ans professionnel et que je dois être directeur sportif d’un club? Pas moi en tout cas. Oui, je me suis formé, oui j’ai fait le CAS, mais j’ai tout à apprendre. J’ai beaucoup de respect pour le FC Zurich, qui me donne l’occasion de mettre un pied dans ce métier, et on va commencer gentiment.»

Avec, évidemment, l’envie de rester dans le monde du football le plus longtemps possible. «J’ai tellement voyagé, j’ai rencontré des gens quasiment sur tous les continents. C’est très important pour moi de savoir comment fonctionnent les différents championnats, comment les clubs sont gérés. Je l’ai vécu comme joueur et, au CAS, j’ai aperçu une partie de l’autre côté du miroir. Tout ce dont vous ne vous rendez pas compte quand vous êtes sur le terrain. J’ai envie de progresser dans ce monde là. Travailler dans une organisation, une association ou un club, tout ça m'irait très bien.»

Son petit frère joue à Azzurri

L’homme parle six langues, est curieux, et ne s’interdit rien pour l’avenir, y compris revenir à Lausanne, pourquoi pas? «Je suis dans une phase où je dois être flexible, mais pour l’instant, je suis à Zurich. Comme je l’ai toujours fait dans ma carrière, je donne tout pour le club où je suis sous contrat.» Sur le terrain jusqu’en juin donc, où il apporte tout son vécu à de jeunes Zurichois en danger de relégation.

Légèrement blessé au mollet, le défenseur central n’a pas joué tous les matches depuis sa signature cet hiver, mais il devrait bien être sur le terrain à Juan-Antonio Samaranch samedi contre Stade-Lausanne-Ouchy. «C’est Vidy, c’est ça? Là par contre ,je n’y ai pas joué depuis mon temps en juniors au FC Bâle.» Il y a quinze ans. Il s’en est fallu de quelques saisons, mais le grand frère ne croisera pas la route de son petit frère Stéphane (22 ans), qui a joué à Stade-Lausanne-Ouchy jusqu’en 2017 et est aujourd’hui à Azzurri 90 LS en 1re ligue. «C’est mieux pour lui qu’on ne s’affronte pas», sourit José, sincèrement content de retrouver les terrains lausannois ce samedi.

Après avoir parcouru le monde, retrouver un peu de chez soi est toujours agréable.

Créé: 29.03.2019, 07h02

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.