Stade-Lausanne-Ouchy n'y arrive plus

FootballLe SLO termine sa semaine anglaise sur une cinquième défaite de suite, la plus longue série sous l’ère Binotto.

Markus Neumayr (à g.) tacle le cuir devant Allan Eleouet.

Markus Neumayr (à g.) tacle le cuir devant Allan Eleouet. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Fébrile, Stade-Lausanne-Ouchy a eu de la peine à trouver de la sérénité dans son jeu. Il a même fallu patienter une demi-heure pour entrevoir la jouerie qui caractérise les Stadistes. Les Lausannois ont échappé à un pénalty sur une faute de main non-sifflée et à bout portant (15e). Mais les Argoviens continuent à pousser et se créent encore deux situations très dangereuses entre la 25e et la 28e minutes. Mais les joueurs de Stade-Lausanne-Ouchy tiennent bon dans une partie très engagée.

Serey Die est averti à la 32e minutes pour un geste d’humeur dangereux. Cet arrêt de jeu semble donner un nouveau souffle aux Lausannois qui accélèrent le jeu, par des combinaisons rapides sur les ailes. Mais Aarau profite de la fin de la première période pour tenter de passer l’épaule. Schneuwly manque sa reprise sur un centre de Rrudhani. Une minute après, Rossini croit alors avoir ouvert le score dans les arrêts de jeu, mais son but est annulé pour hors-jeu.

Au retour des vestiaires, c’est à nouveau Aarau qui est dangereux sur corner d’abord (50e), puis par la tête de Schneuwly (53e). Avant de trouver la faille sur pénalty des pieds de Neumayr (57e). Malgré l’entrée de quatre nouveaux joueurs, Stade-Lausanne n’y arrive toujours pas. Certains joueurs, malmenés physiquement, semblent y laisser leurs nerfs et leur concentration.

Mais dès que les Stadistes se mettent à jouer vite en peu de touches de balles, ils redeviennent dangereux, notamment après un beau mouvement collectif conclu par une frappe déviée de Tavares (75e). Mais cette belle reprise en main est mise à mal par un but contre son camp de Hajrulahu à la 79e. Stade-Lausanne-Ouchy, acculé, terminera la partie à dix avec la sortie de Tavares sur blessure et plus aucun changement possible. Le SLO termine sa semaine anglaise sur une cinquième défaite de suite, la plus longue série sous l’ère Binotto.

Thibaud Oberli, Nyon

Stade Lausanne Ouchy – FC Aarau 0-2 (0-0) Stade de Colovray: 150 spectateurs. Arbitre: David Schärli. Buts: 57e Neumayr (1-0), 77e Hajrulahu csc (2-0).

Stade Lausanne Ouchy: Barroca; Danner (65e, Dalvand), Manière, Hajrulahu, Tavares; Laugeois, Gaillard (57e, Gazzetta); Parapar (57e, Delley), Perrier, Ndongo (45e, Lahiouel); Eleouet. Entraîneur:Andrea Binotto.

FC Aarau: Ammeter; Rossini (83e, Alounga), Thaler, Zverotic, Geiger; Spadanuda, Serey Die, Rrudhani (78e, Misic), Neumayr (89e, Hammerich), Schneuwly (72e, Pepsi), Mehidic. Entraîneur: Patrick Rahmen.

Absents Stade Lausanne-Ouchy: Matri, Mutombo, Oussou (blessés). Aarau: Corradi, Peralta, Thiesson (blessés).

Avertissements: 32e Serey Die, 49e Gaillard, 63e Danner, 65e Gazzetta.

Créé: 02.11.2019, 19h08

GC assure

Dans les autres matches du jour, Grasshopper a dominé Kriens 2-0 et figure à deux points du Lausanne-Sport qui joue dimanche à Chiasso. Avec 14 points, le SLO voit lui revenir Schaffhouse (1-1 contre Winterthour) sur ses talons.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.