SLO s’offre Servette avec Manière, qui apporte toute son expérience

FootballLes Vaudois, avec un jeu séduisant ont surpris des Grenats qui se cherchent encore, surtout en attaque.

Timothé Cognat et Servette ont buté sur Jérémy Manière impressionnant dans la défense de Stade Lausanne-Ouchy.

Timothé Cognat et Servette ont buté sur Jérémy Manière impressionnant dans la défense de Stade Lausanne-Ouchy. Image: YVES CLERC

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À Vidy, le Stade-Lausanne-Ouchy attend beaucoup de lui. Jérémy Manière, qui avait pris un gros coup sur la tête par les dirigeants du LS, revit dans un entourage positif. Descendu des Plaines du Loup pour le bord du lac, l’ex-pensionnaire de la Pontaise a reculé pour mieux sauter. «J’ai très bien été intégré par mes coéquipiers et je suis content d’être là, déjà très à l’aise», s’est exclamé le défenseur, ce mercredi à Saint-Prex, alors que sa nouvelle formation s’est offert le scalp de Servette lors de son deuxième match de préparation.

Remis d’une opération compliquée au genou droit (greffe du cartilage) qui l’avait écarté de son métier en 2018, le Vallorbier se relance sur l’échiquier du SLO où son coach compte sur son expérience pour assurer les arrières du club néopromu en Challenge League. «C’est une équipe qui cherche constamment à jouer au ballon, ce qui me correspond bien, renchérit le Vaudois. Il y a des joueurs qui ont faim, qui ont l’envie d’accrocher le monde pro et comme moi sont un peu revanchards. Je pense que l’on va faire une bonne saison.» Jérémy Manière ne cache pas que pour lui, c’est l’occasion de se mettre en vitrine pour retrouver rapidement le plus haut niveau. «Si je compte bien apporter ma pierre à l’édifice, le but est surtout de briller collectivement pour me montrer.»

Face aux Servettiens, qui ont testé des systèmes de jeu, l’ex-joueur du LS a montré qu’à 27 ans et plus de 200 matches en Swiss Football League (dont 54 au plus haut niveau), il va apporter sa vision et sa rage de vaincre. «Il y a de la qualité dans cette équipe et c’est vraiment de bon augure pour la suite.» C’est aussi l’avis d’Andrea Binotto, l’entraîneur du Stade-Lausanne Ouchy, ravi de ce qu’il a vu sur le terrain d’En Marcy. «Même si ce n’était qu’un match amical sans l’adrénaline du championnat et qu’il faut prendre ce résultat avec des pincettes, c’est encourageant pour la suite. Ce qui m’a plu, c’est l’état d’esprit du groupe, l’envie de jouer au foot et la cohésion avec des intentions qui étaient assez claires. À nous de confirmer cette belle performance ce vendredi à la Maladière contre Ne/Xamax.»

Où il espère encore une fois un succès avec (la) Manière…

Créé: 03.07.2019, 23h30

SLO - SERVETTE 2-0 (1-0)

Stade En Marcy, Saint-Prex. 700 spectateurs.

Arbitre: M. Jancevski.

Buts: 16e Mutombo (pénalty) 1-0, 50e Amdouni 2-0.

Stade Lausanne Ouchy (1re mi-temps):
Guedes; Danner, Manière, Montela, Tavares; Gaillard, Langeois; Mutombo; Parapar, Lahlouel, Elouet.

Stade Lausanne Ouchy (2e mi-temps): Barrocca; Dalvand, Hajrulahu, Matri, Samandjeu; Gazzetta, Perrier; Delley, Iseni, Amdouni; Chentouf.

Servette FC (1re mi-temps): Frick; Sauthier, Sasso, Vouilloz; Routis, Cognat, Cespedes; Antunes, Tasar; Schalk, Chagas.

Servette (2e mi-temps):
Kassiumba; Strohbach, Rouiller, Severin; Imeri, Routis (63e Martial), Cespedes (70e Cognat), Azevedo; Stevanovic, Kone, Tasar (74e Antunes).

Notes: Servette sans Mfuyi, Gonçalves, Iapichino, Busset, Macoppi, Lang, Wuthrich (blessés) ni Ondoua (pas encore prêt).

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.