Passer au contenu principal

FootballSLO s’offre Servette avec Manière, qui apporte toute son expérience

Les Vaudois, avec un jeu séduisant ont surpris des Grenats qui se cherchent encore, surtout en attaque.

Timothé Cognat et Servette ont buté sur Jérémy Manière impressionnant dans la défense de Stade Lausanne-Ouchy.
Timothé Cognat et Servette ont buté sur Jérémy Manière impressionnant dans la défense de Stade Lausanne-Ouchy.
YVES CLERC

À Vidy, le Stade-Lausanne-Ouchy attend beaucoup de lui. Jérémy Manière, qui avait pris un gros coup sur la tête par les dirigeants du LS, revit dans un entourage positif. Descendu des Plaines du Loup pour le bord du lac, l’ex-pensionnaire de la Pontaise a reculé pour mieux sauter. «J’ai très bien été intégré par mes coéquipiers et je suis content d’être là, déjà très à l’aise», s’est exclamé le défenseur, ce mercredi à Saint-Prex, alors que sa nouvelle formation s’est offert le scalp de Servette lors de son deuxième match de préparation.

Remis d’une opération compliquée au genou droit (greffe du cartilage) qui l’avait écarté de son métier en 2018, le Vallorbier se relance sur l’échiquier du SLO où son coach compte sur son expérience pour assurer les arrières du club néopromu en Challenge League. «C’est une équipe qui cherche constamment à jouer au ballon, ce qui me correspond bien, renchérit le Vaudois. Il y a des joueurs qui ont faim, qui ont l’envie d’accrocher le monde pro et comme moi sont un peu revanchards. Je pense que l’on va faire une bonne saison.» Jérémy Manière ne cache pas que pour lui, c’est l’occasion de se mettre en vitrine pour retrouver rapidement le plus haut niveau. «Si je compte bien apporter ma pierre à l’édifice, le but est surtout de briller collectivement pour me montrer.»

Face aux Servettiens, qui ont testé des systèmes de jeu, l’ex-joueur du LS a montré qu’à 27 ans et plus de 200 matches en Swiss Football League (dont 54 au plus haut niveau), il va apporter sa vision et sa rage de vaincre. «Il y a de la qualité dans cette équipe et c’est vraiment de bon augure pour la suite.» C’est aussi l’avis d’Andrea Binotto, l’entraîneur du Stade-Lausanne Ouchy, ravi de ce qu’il a vu sur le terrain d’En Marcy. «Même si ce n’était qu’un match amical sans l’adrénaline du championnat et qu’il faut prendre ce résultat avec des pincettes, c’est encourageant pour la suite. Ce qui m’a plu, c’est l’état d’esprit du groupe, l’envie de jouer au foot et la cohésion avec des intentions qui étaient assez claires. À nous de confirmer cette belle performance ce vendredi à la Maladière contre Ne/Xamax.»

Où il espère encore une fois un succès avec (la) Manière…

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.