«Apocalypse», «honte»: l'Italie sous le choc

Mondial-2018L'Italie a encore du mal à réaliser qu'elle ne participera pas au Mondial suite à son élimination lundi soir.

Image: Gazzetta dello Sport

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'«apocalypse», «la honte»: la presse italienne titrait à l'unisson mardi sur l'immense déception d'une élimination en barrage d'accession à la Coupe du Monde 2018 et sur «le saut en arrière» de son équipe de football, absente d'un Mondial pour la première fois depuis 1958.

Le Corriere della Sera, principal tirage en Italie, titre ainsi «Sans Mondial après 60 ans» avec la photo du capitaine Gigi Buffon en larmes. «Un Mondial sans l'Italie. Mais surtout une Italie sans Mondial. Adieu les nuits plus au moins magiques, les groupes de spectateurs avec un morceau de pizza et une bière glacée, l'illusion de compter encore pour quelque chose, au moins dans le football», écrit Massimo Gramellini dans une colonne.

«La Fin», lance en Une La Gazzetta dello Sport, sur une grande photo du capitaine Buffon qui a mis fin lundi soir à sa carrière internationale.

Gianluigi Buffon en larmes

«L'Italie a ce qu'elle mérite»

La Repubblica titre de son côté «Défaite des Azzuri, le Mondial sans l'Italie. Les larmes de Buffon: nous avons échoué». Le quotidien de gauche souligne que la défaite aura «des répercussions négatives non seulement sur le football mais aussi sur le PIB du pays».

«Apocalypse azzura, Mondial adieu», titre La Stampa, un journal modéré, évoquant «un saut en arrière de 60 ans». «Il y a pire dans la vie. Mais dans son genre, c'est difficile à avaler. C'est un saut en arrière de 60 ans et à l'époque aussi l'Italie sortait de deux éliminations brutales en phase de poules», rappelle le quotidien.

Pour le quotidien sportif turinois Tuttosport, «l'Italie n'ira pas au Mondial parce que c'est ce qu'elle mérite». «La honte ne concerne pas que Ventura, qui ne sera plus sélectionneur, mais l'ensemble de notre football», ajoute Tuttosport.

Quand au Corriere dello Sport, il envoie «tout le monde dehors !» en grand titre de Une. Pour le quotidien sportif, «Ventura va partir, mais il ne doit pas être le seul».

(afp/nxp)

Créé: 14.11.2017, 09h42

Articles en relation

La Coupe du monde aura lieu sans l'Italie!

Mondial-2018 Le cauchemar est devenu réalité pour le football italien: la Nazionale n'est pas parvenue à se qualifier pour la Coupe du monde 2018, écartée en barrage par la Suède. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le géant de l'or noir basé à Genève se fournit auprès d'une entreprise dont les droits de forage ont été obtenus par un homme, aujourd'hui sous enquête pour corruption.
(Image: Bénédicte) Plus...